Je passe la plupart de mes journées à fixer un rectangle de taille moyenne – on appelle cela “travailler”. Le problème : un autre rectangle, plus petit, ne cesse d’accaparer de plus en plus mon attention.

Je parle de mon téléphone, bien sûr, et c’est régulièrement l’objet qui m’empêche de travailler en profondeur. Mais cela va au-delà de mon travail : Mon téléphone me distrait également de ma famille et du reste de ma vie. Le temps que je passe à regarder le petit rectangle a augmenté chaque année, tout comme le nombre de fois où je me sens obligé de le décrocher chaque jour.

J’ai voulu changer ma relation avec mon téléphone – pour le regarder moins et vivre davantage. Ce n’était pas facile. J’ai essayé toutes sortes d’astuces au fil des ans. Voici ce qui n’a pas fonctionné – et ce qui a finalement fonctionné.

 

La VOLONTÉ ne fonctionne pas

La première chose que j’ai essayée était la bonne vieille volonté. Cela… ne marche pas. Du tout.

Peut-être que ce sera différent pour vous. Peut-être que vous avez des nerfs d’acier et une réserve infinie de fibre morale. Ce n’est pas mon cas. Pour moi, tout ce qui commence par “Je vais juste essayer plus fort de…” finit par ne pas se produire.

Je me suis senti mal à ce sujet au fil des ans, mais je ne pense pas que je devrais. Certaines des personnes les plus intelligentes de la planète travaillent, à plein temps, pour que les applications et les sites web de mon téléphone créent autant d’habitudes que possible. Essayer d’utiliser ma volonté pour lutter contre cela, c’est comme apporter un album de Céline Dion à une compétition de breakdance. Ce n’est tout simplement pas à la hauteur de la tâche.

 

LESTER  MON TÉLÉPHONE N’A PAS FONCTIONNÉ

Il y a quelques années, j’ai essayé d’attacher mon téléphone à un bloc de bois de la taille d’une brique. Je l’admets : cela a été efficace pour réduire mon utilisation, surtout pendant la journée de travail. Je suis moins susceptible de prendre mon téléphone si le faire constitue un entraînement complet du corps.

C’est vraiment peu pratique, ce qui l’a rendu efficace. Le problème : c’est vraiment peu pratique.

Parfois, lorsque je ne travaille pas, j’aime aller dehors, et il est utile d’avoir accès à mon téléphone à ce moment-là. Cela signifie que je retirerais inévitablement mon téléphone du bout de bois, ce qui signifie que j’aurais un téléphone non attaché à mon retour, ce qui signifie que je le regardais à nouveau.

 

Une poignée d’autres choses qui ont aidé mais qui n’ont pas résolu le problème

Quelques choses que j’ai essayées au fil des ans ont aidé, mais elles n’ont pas résolu le problème. Ce sont :

Le passage de mon téléphone en niveaux de gris.Cela rendait mon téléphone moins attrayant à regarder, ce qui m’a aidé à le regarder moins souvent. Les concepteurs d’applications savent à quel point la couleur peut être puissante pour vous inciter à appuyer sur quelque chose, et cela supprime entièrement cette capacité. Cela ne m’empêche pas de prendre mon téléphone, cependant.

Désactiver le Wi-Fi la nuit.J’ai branché mon routeur sur une minuterie physique qui s’éteignait chaque nuit, de 20 heures à 5 heures du matin. Cela m’a certainement empêché de me glisser dans les jeux ou le streaming la nuit, mais les données cellulaires étaient toujours là comme solution de rechange.

Supprimer les applications distrayantes.Je n’ai pas besoin de regarder Twitter ou Facebook sur mon téléphone, alors j’ai supprimé Twitter et Facebook de mon téléphone. Le problème : je pouvais toujours les ouvrir avec mon navigateur.

 

Ce qui a finalement résolu le problème : le blocage de mon navigateur

Comme je l’ai dit : la suppression des applis distrayantes n’a pas été très loin car je pouvais toujours utiliser mon navigateur web pour y accéder. Et en fait, mon navigateur web était l’app la plus contraignante sur mon téléphone. Alors je l’ai bloqué.

C’est vrai : je ne peux plus utiliser de navigateur sur mon téléphone. C’est merveilleux.

J’ai fait cela en utilisant le contrôle parental de mon iPhone. J’ai bloqué entièrement le navigateur et seule ma femme connaît le mot de passe pour l’ouvrir. L’aspect social est la clé ici : Les tracas et l’embarras de lui demander ce mot de passe sont suffisants pour me tenir à l’écart de mon navigateur et, par conséquent, de mon téléphone.

Est-ce que je pense que tout le monde devrait faire cela ? Non. Mais c’est finalement ce qui a fonctionné pour moi, et je me sens beaucoup plus libre de me concentrer maintenant. Cela a rendu ma vie professionnelle, et ma vie familiale, meilleure. Je vous encourage à réfléchir également à votre relation avec la technologie – et lorsque vous jugez que cela en vaut la peine, reprenez le contrôle.