Le réseau Display de Google est l’endroit idéal pour mettre en place une campagne publicitaire sur le web. Les fonctionnalités de ce type de campagne lui procurent des avantages indéniables pour gagner en visibilité. Première particularité de ce type de campagne :  son design attrayant et son format illimité. Dans cet article, nous allons nous intéresser davantage au format Display Google Ads. Après une description des formats existants, voyons ensemble les bonnes pratiques à adopter.

Les bannières publicitaires de Display Ads

Les campagnes Display de Google utilisent des bannières publicitaires comme moyen de diffusion. Les bannières publicitaires sont présentées sous forme de graphiques (image, vidéos, animations, etc.). Elles ont la particularité d’être attrayantes, convaincantes et incitatives. Cette nature du Display permet aux annonceurs une grande flexibilité avec des possibilités infinies pour générer plus de trafic et augmenter votre notoriété. Il existe trois types de bannières sur la plateforme Display Ads :

  • Les bannières statiques au format JPEG, JPG, PNG et GIF.
  • Les bannières animées au format GIF ou SWF.
  • Les bannières interactives au format SWF.

Pour vous assurer d’avoir des annonces publicitaires au bon format, vous pouvez vous attacher le service d’une agence spécialisée en webmarketing.

Les formats d’affichages sur Display

Les formats publicitaires sur Google suivent une norme bien précise. Voici les principaux formats d’affichage du réseau Display.

La bannière classique (468* 60px)

La bannière classique est un format horizontal parmi les premiers à avoir investi internet. Parmi les plus connus, il demeure aujourd’hui l’un des plus utilisés malgré l’essor d’autres formats plus imposants.

La méga bannière (128* 70px)

La méga bannière ou également appelée large bannière est un format développé en parallèlement avec l’apparition des écrans de grande résolution.

Le skyscraper (60* 600px ou 120* 600px)

Le skyscraper est le format le plus populaire des bannières publicitaires sur Display. Il est en format vertical ce qui favorise son intégration au sein de la page avec un espace conséquent. Ce type de format est purement graphique et n’est pas adapté aux textes.

Le pavé (300* 250px)

Le format pavé est le deuxième format utilisé après le skyscraper. Il est en forme de rectangle de taille moyenne et utilisée dans les grands sites éditoriaux. Il possède un emplacement plus centré et bénéficie ainsi d’une meilleure visibilité.

Le carré (250* 250px)

Le carré se dissimule mieux au sein d’un contenu et ne possède pas vraiment un aspect intrusif.

Les formats mobiles

Les formats mobiles sont également nombreux. Ils ont un taux d’intrusion plus élevé à cause de la petite taille des appareils mobiles.

Les bonnes pratiques

Captez l’attention des internautes

Le premier objectif des bannières Display est de capter l’attention des internautes. Pour cela, il existe plusieurs solutions que vous pouvez utiliser. Par exemple, les publicités interstitielles s’affichent en plein écran avant d’accéder à la page demandée. Ce type de publicités est surtout conçu pour les évènements. L’évolution des nouvelles technologies a également permis l’émergence des solutions publicitaires « rich media » en intégrant des sons, des animations et des vidéos à votre bannière. Vous pouvez inviter vos visiteurs à faire des mini-jeux ou à remplir directement la bannière via des mails.

Soyez visible, mais pas intrusif

Lors de la conception de votre bannière, l’essentiel est de trouver un juste milieu entre intrusion et visibilité. En effet, il faut faire attention de ne pas abuser de cet aspect intrusif, car cela peut être perçu de façon négative.

En bref, on peut dire que les formats sont très importants dans le réseau Display. Ils sont aussi importants que les messages véhiculés par votre bannière. Cette dernière peut vous accompagner tout au long de la mise en place de votre campagne Display. De plus, vous pouvez profiter d’un suivi régulier des performances de vos actions marketing.