Comment est réalisé le transport de la glace carbonique ?

Issue de la solidification du CO2, la glace carbonique possède différentes propriétés. Elle est utilisée dans le secteur de la recherche, mais aussi pour produire des effets visuels. Sa capacité de réfrigération en fait également une solution pratique pour conserver à une certaine température la nourriture. Son transport se fait minutieusement, et ce, avec des équipements adaptés. Voici comment se réalise le transport de glace carbonique.

L’utilisation de conteneurs isotherme

Le transport de la glace carbonique se fait grâce à des outils professionnels comme les conteneurs isothermes. Ces équipements sont conçus pour maintenir différents produits à la bonne température. Ils se composent d’isolants permettant la conservation du gaz carbonique à son état solide pendant une certaine durée. On distingue plusieurs types de conteneurs isothermes. Les plus adaptés au transport de glace carbonique se présentent sous forme de caisson ou de boîte. Toutefois, vous pouvez également vous procurer des armoires isothermes, généralement plus larges que les boîtes ou les caissons. Plusieurs professionnels proposent des conteneurs isothermes adaptés au transport de glace carbonique : découvrez par exemple ce que propose olivo-logistics.com, l’une des références en matière de conteneurs isothermes en France.

Les conteneurs se différencient par la matière, le volume, le format et différentes autres caractéristiques. Les équipements en polypropylène expansé permettent une meilleure conservation de la glace. Pour ce qui est du volume, fondez votre choix sur la quantité de glace à transporter ainsi que le type de véhicule utilisé. Vous pouvez trouver de petits conteneurs de 50 à 100 litres, d’autres de taille moyenne de 200 à 300 litres ainsi que des équipements plus volumineux de 600 litres environ. En outre, prêtez attention à la présence d’un rainurage qui facilite le rangement, la prise en main permettant de soulever l’équipement plus facilement et au type d’ouverture.

conteneur isotherme

Quelques précautions pour le transport et le stockage de glace carbonique

Lors de l’utilisation ou de la conservation de la glace carbonique, certaines précautions doivent être prises afin de réduire les risques pour vos poumons, les yeux et la peau. Toutefois, en cas d’accident, il est primordial de contacter rapidement un médecin. Pendant le transport, installez toujours le conteneur dans un compartiment séparé de celui du chauffeur pour éviter tout risque d’asphyxie. En effet, en se sublimant, la glace carbonique libère le gaz, ce qui peut s’avérer très dangereux. Notez que le compartiment choisi doit être ventilé.

Par ailleurs, si vous transvasez le produit d’un emballage à un autre, équipez-vous d’une protection faciale. Toutefois, les lunettes de protection à coque sont aussi efficaces. La glace étant dangereuse au contact de la peau, il est important de porter des gants. Cependant, évitez les gants de travail ordinaires qui se trouvent être moins efficaces pour ce genre de tâche. Optez plutôt pour les gants spécialement isolés.

Pour résumer, le transport de glace carbonique se fait avec des équipements conçus à cet effet. Gardez aussi à l’esprit que ce produit peut être dangereux. Choisissez donc des conteneurs de qualité et prenez le soin de bien vous protéger.

À lire : INDUSTRIE : LE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE 4.0 S’ACCÉLÈRE

Sommaire

NOUS SUIVRE

ARTICLES LES + POPULAIRES