Sachez utiliser votre Compte Personnel de Formation !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 

 

Les salariés en entreprise peuvent s’inscrire à des formations continues auprès de centres de formation afin d’acquérir de nouvelles compétences et envisager de nouvelles perspectives dans son avenir professionnel. Cependant, les tarifs sont souvent assez élevés et il est difficile, voire impossible, de s’autofinancer. C’est dans cette optique qu’a été instauré le Compte Personnel de Formation, une aide permettant d’acquérir des droits mobilisables durant sa vie professionnelle. 

Présentation du CPF 

 

Présentation

Grâce au Compte Personnel de Formation, toute personne active dans le monde du travail peut bénéficier des droits à une formation professionnelle continue. Elle a droit à son compte jusqu’à ce qu’elle aille en retraite. Il était ainsi composé d’heures de DIF de formation rechargeables, mais depuis 2019, les heures ont été remplacées par des euros, avec un taux fixé à 15 € par heures. Les euros peuvent atteindre le plafond maximal de 5 000 €, mais ne peuvent être utilisés que pour payer une formation continue ou initiale. Il remplace l’ancien dispositif du DIF ou Droit Individuel de Formation. Les organismes de formation sont agréés par l’État. Les euros peuvent atteindre le plafond maximal de 5 000 €, utilisables pour une formation qualifiante et par conséquent, in travail effectif. 

 

Mission

Son objectif principal est de permettre à chaque employé d’améliorer ses connaissances et ses qualifications. A l’initiative du salarié, le CPF contribue ainsi au maintien de son employabilité, mais surtout à la sécurisation professionnelle. Il peut ainsi envisager un nouveau projet professionnel. Comment utiliser son CPF pour une formation ? Ce qu’il faut savoir :

  • la formation que le salarié souhaite faire n’est pas obligatoirement reliée à son activité professionnelle. L’employeur ne peut donc obliger un de ses salariés à utiliser son CPF pour faire une formation ;
  • le choix de la formation dépend ainsi uniquement du salarié, car il pourra ainsi avoir de meilleures qualifications professionnelles et pourra envisager une reconversion professionnelle ;
  • le CPF est différent du PTP (Projet de Transition Professionnelle) qui est un droit accordé par l’État, permettant à chaque salarié de bénéficier de congés pour suivre une formation longue. Le CPF ne permet de suivre que des formations qualifiantes ponctuelles en dehors des heures de travail.

Où trouver des centres de formation CPF ? 

 

On peut trouver de nombreux centres de formation à distance pour le CPF sur le Web. Ce type d’organisme spécialiste des formations cpf propose des formations en face à face ou en visioconférence et personnalisables, avec un financement 100 % CPF. Avec des domaines de formations éligibles variés comme des cours de langue, la bureautique ou encore le Design et PAO, le salarié est assuré d’acquérir une expertise et de nouvelles compétences dans son secteur d’activité. Il est également possible de se former et de financer son permis B grâce au CPF. Faire une demande de formation est très simple et elle peut être suivie en dehors du temps de travail, et ce, sans l’accord de l’employeur, mais avec l’aide de l’OPCA (Organisme Collecteur Paritaire Agréé). Le bilan de compétences peut également être très avantageux en fonction de sa situation professionnelle.