La raison d’être d’une entreprise est une importante étape dans sa construction. Découvrez dans cet article en quoi elle peut être considérée comme étant un véritable outil de gouvernance et de management pour votre activité.

Acte de management et de gouvernance, la RE vient d’un dialogue avec les parties prenantes

La formulation de la raison d’être de votre entreprise ne doit pas être considérée de la même manière qu’un projet marketing ou de promotion de son image de marque. Elle est principalement liée au projet de l’entreprise, à son chiffre d’affaires et à ses porteurs, notamment le Codir ou le Comex.

Le fait d’adopter une raison d’être est le résultat d’une importante concertation avec les principales parties prenantes. Au premier rang de celles-ci se trouvent les salariés et les représentants qui se trouvent au sein du Conseil. La RE est une importante raison de créer un comité de parties prenantes dans le but de prodiguer des conseils à la gouvernance.

Elle permet d’optimiser la cohérence autour de vos objectifs

La définition d’une RE est une opportunité exceptionnelle pour les différents organes de gouvernance d’une entreprise, mais aussi pour les exécutifs de procéder à l’immersion d’un consensus. Elle permet ensuite d’exprimer à ses parties prenantes, de manière publique, la contribution sociétale mise en place pour les projets économiques et stratégiques. C’est aussi l’occasion de faire converger les comportements internes pour atteindre les mêmes objectifs.

C’est une perspective sociétale à la stratégie

La Gouvernance d’une entreprise a pour rôle d’arrêter l’expression de la raison d’être d’une entreprise dans le but d’expliciter la contribution sociétale de l’entreprise, tant à travers ses activités que via son métier. Tout ceci est réalisé dans une démarche convenue sur du long terme avec l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise.

La RE est mise en place par la loi Pacte, un dispositif qui offre la possibilité de l’inclure dans les statuts d’entreprise. Elle peut donc être inscrite au sein du mouvement mondial des acteurs économiques souhaitant avoir un projet entrepreneurial qui participe activement à la satisfaction des besoins de la planète.

C’est une vision réalisée à travers des engagements précis

Il faut que la raison d’être d’une entreprise se décline en engagements bien précis. Ceux-ci sont mesurés par des indicateurs relatifs avec ceux de la DPEF. Grâce à cette déclaration de performance extra-financière, il est tout à fait possible d’évaluer l’évolution de la contribution de votre entreprise à l’intérêt général. Il s’agit de mesurer sa performance environnementale, son respect des différents principes : d’équité, de non-discrimination et de loyauté.

La raison d’être est la base de la stratégie de long terme d’une entreprise

En plus d’inspirer, elle oriente également la mise en œuvre de chaque projet stratégique de votre entreprise. Celui-ci s’enrichit principalement de la vision sur du long terme, que ce soit pour aller au-devant de nouveaux publics à séduire pour les biens et les services de l’entreprise ou pour susciter des investissements et des innovations.