Quels sont les différents rôles du graphiste ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Un graphiste s’occupe de la création des concepts visuels, à la main ou à l’aide de logiciels. Il communique des idées inspirantes, captivantes et informatives pour les consommateurs. Il doit, par conséquent, posséder de bonnes compétences informatiques et connaître les logiciels de conception graphique. Un graphiste met en œuvre des ressources dans divers domaines : communication, créativité, gestion de projet et travail d’équipe. Voici d’autres rôles qu’assume un graphiste.

Le graphiste s’occupe de la communication visuelle d’une entreprise

Également connu sous le nom de designer de communication, le graphiste est un communicateur visuel. Il a pour rôle de capter l’attention des consommateurs grâce à des formes artistiques physiques et virtuelles. Ces formes comprennent des images, des mots ou des graphiques.

Il est important avant tout de découvrir le tarif d’un graphiste freelance pour la réalisation d’un projet pour votre entreprise. La principale mission d’un graphiste est de rendre les organisations reconnaissables et populaires. Par le biais d’une variété de moyens, il communique une idée ou une identité particulière que l’on peut utiliser dans la publicité et les promotions. Ces moyens comprennent les :

  • Formes (couleurs et images) ;
  • polices de caractères ;
  • imprimés ;
  • photographies ;
  • logos et animations ;
  • panneaux d’affichage, etc.

Un graphiste peut parfois être amené à collaborer sur des projets avec des artistes, des animateurs multimédias et d’autres professionnels de la création.

graphiste rôle

Le graphiste conçoit des supports publicitaires

Le graphiste transmet des messages de manière efficace et esthétique en créant des supports de communications visuelles. Il peut s’agir de pages Web, de brochures, de couvertures de livres ou magazine. Des rapports annuels, des publicités et d’autres supports de communication font également partie du travail du graphiste. Pour créer ou incorporer des illustrations, des photos et des dessins, le graphiste doit rencontrer les clients pour comprendre le message qu’ils veulent faire passer.

Le graphiste se sert des outils de design

Les créations du graphiste peuvent être faites à la main ou à l’aide de logiciels. Ces derniers sont nombreux sur le marché, mais demandent une maîtrise particulière pour :

  • Savoir choisir la taille et le style des caractères pour une meilleure lisibilité du texte et des images ;
  • produire des ébauches et apporter des révisions en fonction des commentaires reçus de l’employeur ;
  • examiner les productions finales pour déceler les erreurs ;
  • s’assurer que les impressions reflètent les spécifications du client.

Dès lors que ces outils sont appréhendés, le graphiste peut proposer un rendu de qualité.

Le graphiste gère le temps et travaille en équipe

Les sociétés qui embauchent un graphiste recrutent certaines de ses compétences. Il peut s’agir de compétences générales. Celles-ci sont difficiles à quantifier et reflètent la façon dont il travaille avec les autres et son environnement. Ce peut être également des compétences spécifiques, notamment des compétences en communication. Un graphiste doit être capable d’écouter les conseils et les suggestions des clients, ainsi que de comprendre leur message.

Des compétences en matière de gestion du temps sont aussi requises. Le graphiste doit également être capable de jongler avec plusieurs projets simultanément sans pour autant se mélanger les pinceaux. En tant que designer, il sera amené à collaborer et à s’entendre avec d’autres personnes d’univers différents. Une connaissance de la typographie et des couleurs est essentielle et pourrait faire la différence entre un graphiste professionnel et un graphiste débutant.