Quand doit-on ouvrir son plan épargne retraite ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Il est dans les habitudes de dire que plus tôt on commence à épargner, moindre sera l’effort à déployer pour atteindre ses objectifs. C’est de cette façon que même si tout particulier, quelle que soit sa situation socioprofessionnelle peut souscrire au Plan Épargne Retraite (PER) à tout moment, il est préférable de ne pas attendre l’approche de sa retraite pour le faire. Vous vous demandez certainement quel âge serait propice pour commencer par préparer sa retraite en toute quiétude. Nous vous répondons.

À qui convient le mieux un PER ?

Le PER est une épargne qui n’est conditionnée ni par l’âge, ni par les catégories professionnelles. La préparation de sa retraite peut alors être faite par toute personne au moment où elle le souhaite.

  • Salarié ;
  • personne travaillant à son propre compte ;
  • dirigeant d’entreprise ;
  • travailleur non-salarié ;
  • personne sans situation professionnelle…

tout individu sans distinction aucune est à même d’ouvrir un plan d’épargne retraite. Toutefois, il est important de rappeler que le choix du PER pour préparer sa retraite est beaucoup plus bénéfique aux contribuables dont l’imposition est comprise dans une marge allant au-delà de 30 %. Ce rappel est de taille parce que si vous faites le choix de versements volontaires, ils vous seront déduits de vos revenus imposables. Les professionnels libéraux font particulièrement partie des personnes éligibles à la souscription au PER.

Quelle période convient le mieux à l’ouverture d’un PER ?

À n’importe quel moment, oui, mais, les experts conviennent tous pour dire qu’il est beaucoup plus avantageux de commencer à épargner le plus tôt possible. À titre d’exemple, un individu commence à préparer sa retraite en cotisant petitement et régulièrement dès ses premiers emplois jusqu’à la veille de sa retraite. Il est bien normal que le capital épargné soit colossal pour lui permettre d’assurer pleinement ses vieux jours. Quel serait alors le minimum d’âge pour avoir le privilège d’emmagasiner un gros capital pour démarrer sa retraite en bonne et due forme ?

Souscrire aux alentours de 18 ans : est-ce une bonne décision ?

Généralement, tout individu âgé de 18 ans au moins et de 68 ans au plus est apte à préparer sa retraite en ouvrant un PER. En dépit de cette tranche d’âge, il convient de reconnaître qu’il est plus judicieux de souscrire ce type d’épargne à certaines phases de sa vie plutôt qu’à d’autres.

Il serait peu intéressant qu’un jeune de 18 ans souscrive par exemple un PER individuel pour la simple raison qu’il n’a pas encore à son actif une stabilité financière. Cette instabilité pourrait potentiellement le conduire à verser ses cotisations dans des temps très espacés, et parfois, pas du tout. Le rendement ne sera pas des plus satisfaisants en fin de compte.

Préparer sa retraite dans la trentaine : est-ce l’idéal ?

À 30 ans, vous vous direz avoir peu de chance de commencer à épargner. Certes, vous commencerez par gagner gros mais entre :

  • fonder une famille ;
  • préparer l’arrivée des enfants ;
  • commencer à assurer leur éducation ;

il n’y aura pas assez d’argent pour épargner. Sachez qu’épargner pour sa retraite n’est pas qu’une histoire d’argent. Vous pouvez commencer par placer peu, tout en vous assurant d’adopter une façon régulière d’épargner. Ce n’est donc pas le capital initial qui compte à cette étape de votre vie, mais bien l’utilisation que vous faites de ce temps. Préparer sa retraite à partir de la trentaine s’avère être une bonne idée puisque vous avez beaucoup de temps devant vous.

Préparer sa retraite : entre 40, 50 et 60, quel est l’âge stratégique ?

À partir de 40 ans, vous vous stabilisez financièrement, vous serez possiblement déjà devenu propriétaire immobilier et vos enfants auront grandi. Cela vous laisse une marge de temps de 20 à 25 ans pour efficacement assurer vos vieux jours. La cinquantaine et la soixantaine constituent des périodes à risque, car plus l’âge avance, moins il y aura de facilité à constituer un capital pour préparer sa retraite de manière rentable sans trop se serrer la ceinture. Vous l’aurez compris, 40 ans est l’âge le plus stratégique et le plus rassurant pour ouvrir un PER !