Une fois les objectifs de croissance sur le marché local atteints, de nombreuses entreprises décident d’élargir leurs marchés et de se lancer à l’international. Dans le but de fluidifier les échanges avec des clients et de fournisseurs de divers pays, la mise en place d’un processus de facturation électronique s’impose. Ce processus permet de garantir le respect des réglementations de chaque pays partenaire. Cependant, la mise en place de ce type de facturation exige une gestion efficace et les entrepreneurs devront se poser plusieurs questions avant de faire cette transition.

Quelle stratégie de dématérialisation des factures est la plus adaptée à votre structure ?

Chaque entreprise est différente selon ses projets, ses objectifs et le secteur dans lequel elle travaille. Pour répondre aux besoins de chaque structure, il y a plusieurs stratégie de dématérialisation des factures. Tandis que certaines entreprises se contentent tout simplement de produire des factures au format PDF, d’autres mettent en place des outils performants pour dématérialiser le processus de facturation de A à Z. Dans ces entreprises, les outils innovants permettent de gérer tous les échanges avec leurs partenaires par voie électronique, afin de dématérialiser tous les documents.

Avec les solutions Syleg, il est possible de créer des factures électroniques conformes aux normes en vigueur dans les pays partenaires. L’outil permet également d’assurer un suivi efficace des échanges avec chaque partenaire, un archivage automatique ainsi que d’avoir une visibilité en temps réel sur la trésorerie. Cependant, la mise en en place de ce type d’outil dépend de la taille et des objectifs de chaque entreprise.

Qui sont vos partenaires et quels sont leurs pays d’implantation ?

Avant de mettre en place un outil de dématérialisation des factures tel que Syleg, il est important de faire un point sur ses clients, ses fournisseurs et les autres partenaires. Savoir quels outils ils utilisent et s’ils sont ouverts à la mise en place de factures électroniques. Le projet dépend également des pays dans lesquels ils sont implantés et des lois en vigueur au sujet de la dématérialisation des documents.

Comment vérifier l’authenticité des factures électroniques ?

Un document établi par une entreprise a de la valeur en fonction de son contenu, de sa structure et des échanges qui ont eu lieu. De la même manière, une facture est considérée comme fiable à partir du moment où elle est produite avec un outil performant et s’appuie sur un échange réel de produits ou de services. Pour prouver que la prestation a eu lieu, la mise en place d’un bon de commande ou d’un bon de livraison s’impose. De plus, la signature électronique est le dernier élément qui renforce l’authenticité d’un document virtuel.

Comment prévenir la perte et la dégradation des factures ?

Plusieurs solutions se profilent pour la conception d’une facture électronique, dont le format PDF, le format CSV ou encore le format spécifique proposé par chaque logiciel professionnel. La multitude de formats disponibles présente toutefois un risque pour la conservation de ces documents. Pour éviter leur perte et diminuer le risque de dégradation, il est important d’émettre des documents lisibles.