En quoi consiste le métier d’herboriste ?

L’herboristerie est un métier ancestral. Il s’agit d’une science de la santé basée sur l’utilisation des plantes médicinales. Un herboriste est donc un expert capable d’exploiter les propriétés des plantes pour soulager certains maux. Au fil des années, ce métier a connu plusieurs évolutions. Il convient alors de se demander en quoi consiste concrètement cette profession.

 

Quel est le rôle d’un herboriste ?

 

Un herboriste est un spécialiste des plantes médicinales et de leurs différentes utilisations. Dans son rôle de grossiste en herboristerie, il peut travailler dans un magasin de phytothérapie pour commercialiser des produits fabriqués à base de plantes médicinales. En plus de la vente, l’herboriste est suffisamment expérimenté pour donner des conseils pratiques sur l’usage de certains produits. Sa principale mission est de proposer des solutions naturelles basées sur l’utilisation des plantes pour soulager divers maux. Il doit donc aider ses patients à choisir les produits qui répondent le mieux à leurs besoins. L’herboriste doit également les prévenir des contre-indications liées à chaque produit. Pour cela, il devra étudier toutes les plantes médicinales qui peuvent être utilisées pour fabriquer des médicaments.

 

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir herboriste ?

 

Le métier d’herboriste nécessite une connaissance parfaite des plantes médicinales et des dosages. À cet effet, le professionnel doit nécessairement avoir certaines qualités et compétences spécifiques. Pour commencer, l’herboriste doit avoir de la passion pour les plantes. Il doit pouvoir les identifier et connaître les différentes propriétés ainsi que leurs contre-indications. Il doit également avoir une bonne maîtrise des techniques de préparation des remèdes à base de plantes médicinales. Un sens de l’écoute prononcé et la capacité à communiquer aisément sont aussi des compétences essentielles au métier d’herboriste. Ce dernier doit avoir la capacité de cerner les besoins de ses clients et de ses patients afin de leur proposer les solutions adéquates. En plus d’avoir une bonne mémoire, l’herboriste doit être à la fois rigoureux et très méthodique. Pour finir, avoir une certaine ouverture d’esprit et être capable de s’adapter à de nouvelles situations sont aussi des compétences qui sont essentielles à la mission de l’herboriste. Il existe aujourd’hui une multitude de formations que vous pouvez suivre pour devenir herboriste. En France, la Fédération française des écoles d’herboristes (FFEH) compte plusieurs écoles spécialisées dans la formation en phytothérapie et en herboristerie. Parmi celles-ci, nous pouvons citer :

  • l’institut méditerranéen de documentation, d’enseignement et de recherche sur les plantes médicinales (IMDERPLAM) : située à Montpellier, cette école offre une formation de 3 ans sur la médecine douce et les plantes médicinales ;
  • l’école des plantes de Paris qui propose un programme spécialisé dans la filière de la botanique et de la santé par les végétaux ;
  • l’école lyonnaise des plantes médicinales (ELPM) qui propose une diversité de formation (aromathérapie, conseiller en produits naturels, etc.).

Vous avez donc le choix entre plusieurs options de formation pour devenir herboriste professionnel.

Sommaire

NOUS SUIVRE

ARTICLES LES + POPULAIRES