Conception de prothèses auditives

Une prothèse auditive est apparemment très simple : un microphone, un amplificateur, un haut-parleur, une pile et c’est tout. La réalité est bien plus complexe, chaque composant de la prothèse auditive est un morceau de technologie. La coque extérieure, dans les appareils auditifs de qualité, est étanche à la poussière, à la sueur et même à l’eau grâce à un traitement nano déperlant. Découvrez ici comment s’effectue la conception des prothèses auditives.

L’impression 3D de la coque

Les boîtiers des appareils auditifs intra-auriculaires, qui se dissimulent dans l’oreille, sont conçus par ordinateur. En effet, comme expliqué sur ce site, l’impression 3D est automatisée à l’aide d’un système de modélisation. Dans le secteur des prothèses auditives, les imprimantes 3D ont la capacité de produire simultanément un grand nombre d’appareils. Ces derniers peuvent facilement être personnalisés pour s’adapter à la morphologie de l’oreille de la personne qui va les porter. Grâce à l’impression 3D, il est possible de concevoir des prothèses auditives plus rapidement et à bas prix tout en étant très confortables. Aussi, cela permet d’augmenter considérablement la qualité de production et de réduire le gaspillage de matériaux.

Un concentré de technologie pour concevoir les prothèses

Un appareil auditif se compose d’un microphone, d’un amplificateur et d’un haut-parleur. Le microphone capte les sons et les convertit en signaux électriques qui sont envoyés à l’amplificateur. L’amplificateur les rend plus forts et les envoie à votre oreille par le haut-parleur.

appareil auditif

Des composants apparemment banals comme le microphone et le haut-parleur sont un exemple de micro technologie. Le haut-parleur d’une prothèse auditive est capable d’atteindre la puissance maximale d’une caisse de résonance de concert de rock malgré sa taille correspondant à un grain de café. Le microphone, de la taille d’un grain de riz, capte les sons sans distorsion avec une gamme dynamique allant du bruissement des feuilles aux sons puissants d’un orchestre symphonique.

Malgré les bons résultats des prothèses auditives actuelles, la recherche d’appareils encore plus efficaces se poursuit. Il est donc possible que, dans un avenir proche, la découverte de nouvelles technologies permette de développer des appareils auditifs pour compenser des déficits auditifs actuellement incurables. Votre appareil auditif peut être réglé pour entendre certains sons que vous avez du mal à entendre. Les aides auditives ne rendront pas votre audition parfaite, mais elles vous aideront à entendre les sons de tous les jours.

Comment installer une prothèse auditive ?

L’adaptation des appareils auditifs est une opération simple, que chacun peut apprendre assez facilement. Il suffit de suivre un manuel d’utilisation spécifique ou les conseils d’un audioprothésiste. L’intérêt d’apprendre à adapter une aide auditive réside dans le fait que le porteur de l’appareil devient complètement autonome, sauf en cas de défaillance mécanique. En règle générale, un contrôle de l’appareil par votre audioprothésiste est prévu après environ 12 semaines à partir du moment où vous commencez à porter une aide auditive. À ce moment-là, le porteur peut poser toutes les questions qu’il souhaite sur le fonctionnement de l’appareil. Si l’appareil auditif présente des problèmes avant la fin de la période, le client doit contacter son audioprothésiste et prendre rendez-vous à l’avance.