Agent de sécurité : les principales difficultés du métier

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Être agent de sécurité présente de nombreux avantages et inconvénients. Le travail est difficile et risqué, car il oblige l’agent à protéger les personnes et les biens. Les agents doivent décourager les activités criminelles telles que le vol, le vandalisme et le terrorisme. Ils protègent les investissements de leur employeur et appliquent les règles. Ils sont aussi généralement les premiers à intervenir en cas d’urgence. Focus sur les difficultés rencontrées dans cette activité et les qualités requises pour pouvoir exercer cette profession.

Le défaut d’équipements des agents de sécurité

Les agents de sécurité mettent leur vie en danger chaque fois qu’ils se rendent au travail. Un agent doit faire face à chaque menace qui se présente. En effet, les difficultés d’un agent de sécurité sont assez nombreuses. En effet, les agents de sécurité sont la principale cible pour les criminels qui cherchent à voler, détruire, blesser ou mener des activités illégales sur un site.

En outre, ils doivent être en mesure de se protéger eux-mêmes. Cependant, tous les agents de sécurité ne portent pas d’armes. Pour en disposer, ils doivent d’abord se former à leur utilisation et recevoir les certifications et autorisations nécessaires. Ils n’ont donc que des équipements de défense peu performants et ne sont pas en mesure de riposter efficacement en cas d’attaque.

Une concentration et réactivité en continu

Un agent de sécurité maintient une vigilance constante sur son lieu de travail en observant et en signalant toute anomalie ou activité suspecte. Il intervient ou appelle à l’aide en cas d’activité illégale. L’agent doit être vigilant constamment, ce qui est souvent difficile surtout la nuit, dans des conditions sombres et froides.

Les agents doivent également tenir des registres précis pour leurs employeurs et compiler des rapports quotidiens à transmettre à l’équipe entrante. Le devoir d’intervenir lorsqu’ils sont témoins d’activités indésirables ou illégales sur les lieux place parfois les agents dans une position difficile. Ils s’exposent aussi lorsqu’ils doivent faire face à des personnes furieuses, suspectes, indisciplinées, agressives ou dangereuses.

Des nerfs à toute épreuve

Un agent de sécurité doit faire preuve de discernement. Face à des situations parfois complexes et des personnes ayant un comportement déplacé, voire violent, il ne doit pas prendre personnellement les remarques qui peuvent lui être adressées. De même, face à des individus violents physiquement, il doit se protéger, bien entendu, et assurer la défense de ceux qui sont agressés. Pour autant, il doit riposter avec mesure et ne pas se laisser emporter par la colère et avoir lui-même une attitude inadéquate et non proportionnée face à la situation qu’il doit gérer. La psychologie et le self-control font aussi partie des qualités d’un bon agent de sécurité.

La formation continue

Les agents de sécurité doivent suivre une formation dans divers domaines. En outre, ils doivent également suivre une formation continue. La formation couvre des domaines tels que les pouvoirs légaux et les limitations d’un agent de sécurité, les procédures d’urgence, la manière de détenir des criminels et l’utilisation de divers dispositifs de sécurité non létaux tels que des matraques, des sprays chimiques et des pistolets paralysants.

Les agents de sécurité doivent également maintenir leur forme physique, car intervenir pour empêcher des actions illégales nécessite de la force physique. Le sport et une activité physique régulière font ainsi partie de la routine d’un bon agent de sécurité. Une formation continue en surveillance, observation, détection et prévention est également nécessaire pour que les agents de sécurité soient à jour avec les méthodes de plus en plus sophistiquées et en constante évolution, adoptées par les fauteurs de troubles et les criminels.

Intervention en cas d’urgence médicale

Les agents de sécurité doivent pouvoir surveiller les personnes et le bâtiment. Les personnes faibles et âgées peuvent tomber malades et s’évanouir. Il est également de la responsabilité des agents de sécurité de protéger les personnes présentes à l’intérieur du bâtiment qu’ils sécurisent.

Les experts en sécurité doivent prendre soin des personnes âgées, car elles doivent rester à l’abri de la chaleur pendant qu’elles attendent dans des files d’attente, parfois sans ombre. En cas d’urgence médicale, un agent de sécurité est la première personne qui doit intervenir.

Voilà autant de difficultés auxquelles sont confrontés les agents de sécurité. Ils doivent malgré tout se montrer forts pour assurer la sécurité des biens et des personnes.