3 conseils pour devenir graphiste freelance

Le graphiste est un professionnel spécialisé dans la communication visuelle des entreprises. Il est sollicité pour créer différents supports afin de faciliter la transmission d’une information ou d’un message au public. Ce métier est aujourd’hui en pleine expansion et peut tout à fait se pratiquer en freelance. Il faut cependant savoir que la réalisation d’un support visuel exige certaines qualités, en particulier une forte créativité. Vous souhaitez vous lancer dans le métier de graphiste indépendant, mais vous ne savez pas par où commencer ? Ce guide va vous donner quelques conseils précieux pour vous aider.

Suivez une formation spécialisée de graphiste

Pour devenir graphiste en freelance, la première étape à faire est de suivre une formation spécialisée. Même si exercer ce métier n’exige pas de diplôme spécifique, il est conseillé de bien se former au préalable pour maîtriser son domaine, et donner confiance à vos futurs clients. De nombreuses formations sont disponibles, de courte ou de longue durée, parfois même pendant 5 ans. Pour travailler en tant que graphiste indépendant, il est préférable d’avoir au minimum un BTS en communication ou en expression visuelle. Vous pouvez également détenir un BTS en design graphique, une licence en communication visuelle, un master avec spécialisation en graphisme, ou encore un Diplôme des Métiers d’Art ou DMA en arts graphiques.

Par ailleurs, selon hack-academy.fr, pour devenir un graphiste freelance, il est important de suivre une formation correspondant à son rythme. Vous pouvez notamment choisir une formation en ligne, notamment si vous exercez en parallèle une autre activité. L’avantage d’une formation en ligne est qu’elle est proposée à coût réduit. On vous y propose tous les contenus nécessaires pour vous permettre d’acquérir les compétences indispensables au métier de graphiste.

À l’issue d’une formation en graphisme, vous maîtriserez tous les termes techniques utilisés dans le métier. Vous aurez également une solide base en composition artistique, mais aussi en communication. Surtout, vous aurez appris à maîtriser sur le bout des doigts les logiciels essentiels à votre future profession. Vous aurez également perfectionné votre sens de la créativité et serez apte à exprimer des idées à travers des contenus visuels. La formation de graphiste vous aide également à élaborer les différentes étapes d’un projet, tout en respectant un cahier des charges bien défini.

Graphiste freelance

Réalisez vos démarches administratives pour devenir graphiste freelance

Pour pouvoir exercer son métier, un graphiste freelance doit effectuer certaines démarches administratives. Ces étapes, souvent redoutées, sont pourtant assez simples à réaliser.

Dans un premier temps, il faut choisir un statut juridique. Cette étape est à réaliser avant même le démarrage de votre activité. Vous pouvez choisir d’exercer avec un statut artiste auteur, en profession libérale ou en tant qu’autoentrepreneur. Ensuite vient l’accomplissement de l’ensemble des formalités administratives. Vous devez réaliser une déclaration de votre activité auprès du Centre des Formalités des Entreprises, ou CFE. Ce dernier vous attribuera un numéro SIRET qui vous servira de numéro d’immatriculation. Ensuite, il faudra vous inscrire auprès de l’URSAFF, de l’AGESSA pour une couverture sociale, ou auprès de la Maison des Artistes, ou MDA.

Créez un portfolio ou un book pour vos réalisations graphiques

L’une des étapes à ne pas négliger est la réalisation de votre book. Il est en effet nécessaire de réaliser un portfolio qui présente les différentes réalisations graphiques que vous avez menées jusqu’à présent. En général, il s’agit du premier élément que les clients demandent à voir lorsqu’ils vous contactent. À travers votre book, vous dévoilerez votre style, votre talent et vos réalisations. Votre portfolio permet de montrer votre savoir-faire au client, qu’il puisse s’assurer de la qualité de votre prestation. C’est aussi un excellent moyen de prouver votre expérience et votre capacité à mener des projets jusqu’à leur terme.

Votre book doit contenir certaines informations, telles que la présentation de votre profil. Sur cette partie, vous devez énumérer vos diverses expériences et les formations que vous avez suivies. Vous devez également y indiquer vos compétences, ainsi que les outils et les logiciels que vous maîtrisez. N’hésitez pas à y insérer les réalisations dont vous êtes le plus fier. N’oubliez pas que les moyens de vous contacter doivent y figurer, en particulier votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone portable. Votre book permet donc au client potentiel de connaître votre valeur. Le principal but de la création d’un portfolio est de le convaincre de votre compétence. Il doit à la fois refléter votre personnalité et votre professionnalisme. Si vos réalisations sont encore peu nombreuses, créez des visuels pendant votre temps libre pour étoffer votre book.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES