Reconversion professionnelle : comment changer de vie à 40 ans ?

Reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle désigne l’ensemble des démarches qui permettent à un salarié de changer de métier. Cet ensemble de démarches s’applique à réaliser des changements drastiques dans la vie de la personne concernée. Toutefois, il existe de nombreuses polémiques à propos de l’âge auquel cette opération est toujours possible, aussi comment procéder. On vous fait le point ici.

Arrêtez de dire : « un jour peut-être »

On ne le dira jamais assez ! Chaque minute de la vie est précieuse et mérite d’être vécue avec plaisir parce que tout peut basculer à n’importe quel moment. Pour cela, il serait temps pour vous d’arrêter de remettre à demain des résolutions qui vous tiennent à cœur.

Par exemple à 40 ans, vous envisagez une reconversion professionnelle, mais vous souhaitez reporter jusqu’au bon moment. Vous devez dès à présent accepter l’idée selon laquelle il n’y aura pas de meilleur moment que celui-ci pour se lancer. En effet, à cet âge, vous êtes à mi-chemin entre la jeunesse puis celle du 3e âge. Vous avez engrangé à cette étape suffisamment d’expériences et de leçons de vie pour faire des choix optimaux notamment dans l’univers professionnel. Par exemple, après avoir longtemps travaillé sous la tutelle d’un chef d’entreprise, vous êtes plus à même d’en devenir un de bien meilleur. De plus, la responsabilité de gérer une famille souvent d’actualité à l’âge de 40 ans permet d’être mieux aguerri pour vivre convenablement une reconversion professionnelle. En effet, vous êtes plus ouvert aux adaptations que requiert cette opération, si vous avez eu la chance de vivre une vie de famille. Les consensus et l’écoute du prochain étant de maitres mots de ce type de vie.

Comment réussir sa reconversion ?

Une fois que vous avez pris la décision de faire une reconversion professionnelle, il existe des étapes à suivre pour la réussir. Tout d’abord, il est question de faire un bilan de compétences pour mieux orienter votre changement professionnel. Pour cela, en fonction de l’expertise sollicitée, vous aurez droit à :

  • des échanges individuels ou de groupe ;
  • des conseils sur mesure ;
  • des tests complets.

Ces outils permettront spécifiquement de révéler votre véritable personnalité, vos atouts professionnels puis vos valeurs. Il sera question par la suite de réaliser une étude de marché pour dénicher les secteurs les plus pourvoyeurs en fonction de vos compétences. Pour retenir le meilleur secteur, un tri très sélectif doit se faire sur la base de vos besoins et contraintes. Par exemple, si vous disposez de qualités sur le management, un métier en rapport avec les ressources humaines conviendrait parfaitement. Aussi, en tant qu’amateur de vin, il vous sera plus aisé d’embrasser un métier en rapport avec la dégustation ou la production en œnologie. Dès lors que le secteur de votre reconversion est arrêté, vous devez construire un projet solide et bien structuré. Celui-ci doit permettre de vous mettre en valeur pour d’éventuels recruteurs, partenaires, sponsors, etc.

In fine, la reconversion professionnelle est une démarche ouverte à tous et donc sans limite d’âge. À 40 ans, vous vous situez dans la bonne fleur de l’âge pour vous y lancer. Néanmoins, sa réussite est conditionnée par les étapes ci-dessus présentées.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES