Quel statut d’indépendant choisir pour travailler en Suisse ?

En Suisse, en tant que travailleur, vous avez plusieurs choix de statut. Vous avez la possibilité de vous mettre en indépendant et donc de travailler à votre propre compte. Lorsque vous décidez d’être indépendant, il est important de choisir le statut qui vous convient. Dans la suite, nous discutons du meilleur statut pour travailleur indépendant en Suisse.

Qui est considéré comme indépendant en Suisse ?  

En Suisse, on dit qu’un travailleur est indépendant lorsqu’il travaille pour lui-même ou à son propre compte. Dans ce cas, c’est à lui d’assumer le risque économique pouvant provenir de son activité. En tant que travailleur indépendant, vous devez avoir une raison sociale, une infrastructure en votre nom et un dispositif vous permettant de réaliser des factures portant votre nom.

Un travailleur est aussi considéré comme indépendant, lorsqu’il a la possibilité d’assumer lui-même la prise en charge du décompte de la TVA et du risque d’encaissement. Ce qui est bien, c’est que vous pouvez être Français et profiter pleinement d’une expérience professionnelle en Suisse en tant que travailleur indépendant.

Travailler avec le statut de freelance en Suisse

Pour travailler en tant qu’indépendant en Suisse, il vous faut passer par plusieurs étapes. Vous devez dans un premier temps vous faire reconnaître de compensation AVS. Ensuite, vous devez vous inscrire au Registre du Commerce suisse. Pour cela, vous devez effectuer les démarches fiscales et réglementaires.

Les avantages du freelance en Suisse

Le principal avantage du travail en tant qu’indépendant en Suisse, c’est le fait d’être flexible. C’est à vous de prendre les décisions que vous voulez et vous pouvez travailler quand vous le souhaitez. Ensuite, il est facile de faire les formalités pour ce type de travail. Vous n’avez pas besoin d’un capital minimum pour votre activité. En cas de besoin, vous pouvez transformer votre entreprise en SA ou en SARL. Si l’activité ne fonctionne pas, vous pouvez effectuer une liquidation assez facilement.

Choisir le portage salarial pour travailler en Suisse

Le portage salarial est un statut qui permet à un travailleur indépendant de profiter de la protection dont dispose un salarié. Cette forme d’emploi met en relation trois parties que sont le travailleur indépendant, l’entreprise de portage salarial et l’entreprise cliente.

Dans quels secteurs peut-on exercer le portage salarial en Suisse ?

En Suisse, vous pouvez opter pour le portage salarial lorsque vous êtes travailleur indépendant. Il existe cependant un nombre limité de métiers concernés par cette forme d’activité. Si vous souhaitez effectuer un portage salarial, il faudra être dans l’un des secteurs suivants : l’ingénierie, l’informatique, la communication, la logistique, le marketing, la formation et la gestion des ressources humaines.

Les avantages du portage salarial en Suisse

Choisir le portage salarial, c’est opter pour une forme d’emploi assez flexible. Vous êtes indépendant, mais vous bénéficiez des avantages d’un salarié, comme la protection sociale. Ce sera à vous de choisir votre offre de service ainsi que les prix qui vous conviennent. Vous pourrez aussi décider avec l’entreprise cliente, de la façon dont vous travaillerez. Attention à bien respecter les démarches avant de quitter la France, pour votre nouvelle aventure.

Le portage salarial vous permet par ailleurs de vous concentrer sur votre activité. L’aspect administratif ne vous concerne pas, puisque c’est l’affaire de la société de portage. C’est à cette société de s’occuper des démarches telles que la création de la structure juridique, la rédaction du contrat commercial et le suivi de la comptabilité.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES