Créé en 1992, l’Ecolabel est un label Européen mis en place par la commission européenne, dans le but de pousser entreprises et consommateurs à adapter une consommation plus responsable. Il s’agit alors d’un concept qui permet de choisir de consommer des produits respectueux de l’environnement et de la santé. Mais comment procéder pour obtenir ce label ? Allons trouver dans l’article suivant plus d’explication sur le sujet.

L’Ecolabel : Un label Européen pour les produits écologiques

L’Ecolabel est un concept qui assure la promotion d’un produit dans le total respect de l’environnement et de la santé humaine, allant de la production jusqu’à la consommation, plus précisément durant tout leur cycle de vie.

Le produit est alors qualifié d’écolo depuis l’extraction des matières premières, lors de la transformation ou la fabrication, jusqu’à la distribution.

C’est un label officiel d’une fiabilité incomparable sur le territoire Européen, qui couvre plusieurs catégories de produits tels que le papier, els détergents, la peinture, les cosmétiques, les hébergements du secteur touristique, etc.

Sur le territoire français, l’accompagnement en écolabel européen a été confié à l’ADEME par le Ministère de l’environnement. La délivrance de la certification, par contre, revient à l’AFNOR.

ecologie

Pourquoi l’écolabel pour une entreprise ?

Disposer de la certification européenne en produits écologiques assure :

  • Une amélioration des parts de marché d’une entreprise ;
  • Une augmentation de la compétitivité;
  • Une réduction de l’impact environnemental des produits et des services proposés ;
  • Une reconnaissance de la démarche éco-responsable grace au logo du label, dans tous les pays membres de l’UE.

Outre les avantages techniques, les avantages au niveau financier sont également considérables. Obtenir le label européen écolabel permet d’avoir des tarifications spécifiques en fonction de la taille de votre société. Des aides financières sont également disponibles.

Qui sont concernés par l’écolabel européen ?

Un grand nombre de professionnels peut demander un label européen en produits écolos, qu’il s’agisse d’un fabricant, d’un prestataire ou d’un distributeur de produits, à condition de disposer de sa propre marque.

Les produits proposés par les acteurs concernés doivent figurer parmi les produits dans le champ d’application du label. De plus, les produits doivent etre mis en vente sur l’ensemble du territoire Européen.

Actuellement, plus de 500 entreprises françaises sont titulaires de la certification européenne, des professionnels couvrant plusieurs milliers de produits.

Comment savoir si un produit peut obtenir le label européen ?

Les critères d’accessibilité au label dépendent de chaque catégorie de produits. Pour obtenir l’Ecolabel, les produits doivent donc correspondre au référentiel de leur groupe.

Les référentiels proviennent d’études approfondies réalisées par des scientifiques en analysant le cycle de la vie, ainsi que d’une vérification et consultation par d’autres organismes tels que les ONG, les associations pour la protection de l’environnement et les institutionnels.

Les thématiques des référentiels sont : La durée de vie du produit, sa consommation d’énergie et d’eau, les déchets provenant du produit, les substances chimiques utilisées, etc. Pour une meilleure identification de ces produits toxiques, l’EDEME dispose déjà d’un outil ultra performant.

Les références concernent dont chaque catégorie de produits et de services liés au label européen, et constituent le résultat d’un long travail acharné des différentes entités concernées. Bien sûr, comme tout autre produit, les fiches de présentation sont également un moyen très intéressant pour consulter les référentiels.

matiere naturel

Obtenir un label Européen : Démarche à suivre

Afin d’obtenir un écolabel, il y a quelques démarches à suivre. La première démarche consiste à faire une vérification du produit en s’assurant qu’il fasse partie du champ d’application du label.

Lorsque le produit sera identifié comme étant dans les catégories, il importe de faire une prise de contact avec un organisme chargé de délivrer la certification, afin de vous permettre d’obtenir les informations requises sur les critères, les démarches à suivre ainsi que les systèmes de tarifications.

La prochaine étape consiste à enregistrer une demande en ligne dans le programme E-cat de la commission européenne. Une fois l’enregistrement réalisé, une constitution de dossiers réels et une soumission à l’organisme est nécessaire pour une analyse et un audit.

Concernant le secteur des hébergements touristiques en particulier, un outil en ligne a spécialement été conçu pour leur faciliter les démarches : l’Ecolabel ToolBox.

Toutefois, il est important de préciser que la demande d’obtention du label doit se réaliser auprès de l’organisme compétent du pays de fabrication. Dans le cas où ce dernier est produit dans un pays hors de l’UE, il est possible de faire une démarche dans le pays de commercialisation.

Un produit qui porte le logo du label européen est un gage de fiabilité pour la clientèle, ce qui boostera les ventes de votre entreprise.