Mobilier urbain : 4 aménagements pour les vélos

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Proposer aux cyclistes de meilleures possibilités de stationnement est un bon moyen pour développer la pratique du vélo. C’est également l’occasion de réduire l’utilisation de la voiture particulière. C’est là qu’interviennent les infrastructures cyclables, qui regroupent l’ensemble des équipements réservés aux déplacements à vélo, notamment les espaces de stationnement. Découvrez ici quels mobiliers urbains pour vélo peuvent être installés afin de sécuriser le rangement des vélos.

Les appui-vélos connectés, le mobilier 2.0

Les appui-vélos connectés constituent une solution ingénieuse de mobilier pour vélo qui répond à trois critères. Ils sont faciles d’utilisation, fiables et sécurisants. Une chaîne permet attacher votre vélo autour du cadre et des deux roues. Votre selle est également protégée.

Leur objectif est d’éviter les vols de vélos. Ils sont munis d’une batterie rechargeable qui peut être remplacée facilement lorsqu’elle est déchargée. Pour voir si votre vélo est toujours bien rangé dans le parc de stationnement, vous pouvez accéder à la protection antivol grâce au système RFID (Radio Fréquence Identification) et à une application pour téléphone.

L’installation des appui-vélos connectés est une alternative moins onéreuse que celle de stations de vélos classiques aussi bien en termes de charges de fonctionnement que d’investissement. Pour créer un espace de stationnement pour vélos dans votre ville, vous pouvez contacter un fabricant de mobilier urbain pour vous procurer ce type de dispositif.

Les arceaux à vélo, le mobilier incontournable

Un arceau à vélo est un objet permettant de maintenir et d’attacher avec un antivol un vélo par la roue et le cadre. L’arceau est le plus souvent fixé au sol ou scellé. Il peut aussi se présenter sous la forme de rack amovible pour l’organisation de parcs de stationnement pour vélos provisoires. La forme d’arceau la plus commune est le U inversé. Il existe toutefois de très nombreuses formes d’arceaux comme le P ou encore la planche de surf pour un côté plus fun. Les arceaux sont fabriqués dans divers matériaux, en plastique, en thermoplastique ou en acier inoxydable, une des matières privilégiées.

stationnement vélo

L’abri deux-roues colibri, le mobilier résistant

Cet équipement est un matériel pérenne visant à protéger les deux-roues contre les intempéries. Grâce à son revêtement en poudre polyester et son traitement par cataphorèse, il assure la protection des vélos. Avec son design constitué de lignes épurées, il n’a aucun mal à s’adapter à tout paysage urbain. Il se compose d’un tube galbé fait d’acier section 50 x 50 avec 2 mm d’épaisseur. Sa structure comporte également plusieurs panneaux en polycarbonate alvéolaire. Ils sont traités anti-UV et font 10 mm d’épaisseur. Ils sont également introduits dans des profilés faits d’aluminium et équipés de joints.

Une version renforcée des abris deux-roues colibri existe. Elle est fabriquée pour résister aux conditions climatiques plus fortes comme la neige et le vent.

La griffe murale, le mobilier sécuritaire

La griffe murale est un équipement réservé aux lieux publics ou aux entrées d’immeubles. Elle est disponible en deux versions : la version fixe et la version orientable. Elle permet de maintenir un vélo en toute sécurité. Sa structure en tube est faite en acier galvanisé et fait 16 mm. On note un écartement de 50 mm entre chaque arceau. La fixation de la griffe murale se fait par chevilles et par vis directement sur un mur.

Installer les aménagements vélos dans les espaces extérieurs est une solution pratique pouvant répondre aux besoins grandissants de stationnement de vélos en ville. C’est aussi le moyen parfait pour gagner de la place.