Depuis quelques années, on entend de plus en plus parler de la démarche RSE au sein des entreprises. La responsabilité sociale de l’entreprise est une initiative commune de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique), et de l’Union européenne. Il s’agit d’inciter les entreprises à s’engager à adopter un mode de gestion et de développement durable et à respecter leurs engagements. 

Des conditions d’emploi respectueuses du droit du travail

À l’origine, l’objectif de ce dispositif était d’entraîner les entreprises ayant leur siège social dans les pays membres de l’OCDE à offrir les mêmes garanties de conditions de travail dans toutes leurs succursales, y compris celles qui se situent sur le territoire d’un état non membre de l’OCDE. Il s’agissait d’inciter les entreprises qui délocalisent leurs activités à s’engager à offrir de meilleures conditions de travail aux employés sur place, quelle que soit la loi en vigueur. Les points de contact nationaux sont chargés de surveiller le respect de cet engagement.

La thématique de l’hygiène et de la sécurité 

Aujourd’hui, la RSE intègre le mode de gouvernance de toutes les entreprises, même au sein des TPE et des PME. Une des thématiques les plus abordées, c’est celle de la sécurité des employés et du respect des normes en matière d’hygiène dans certains secteurs d’activité. Aujourd’hui, des professionnels accompagnent les entrepreneurs dans leur démarche RSE et proposent de les conseiller sur les problématiques liées à la sécurité, à l’hygiène et à l’environnement. 

Des entreprises tournées vers l’écologie

Aujourd’hui, aucune entreprise ne peut se permettre de rater sa transition écologique. Premièrement parce qu’elles sont accompagnées, à la fois par des experts qui offrent leurs conseils dans ce domaine et aussi par le ministère de la transition écologique. Le respect de l’environnement occupe une place importante dans la RSE dans la mesure où le développement durable d’une entreprise passe nécessairement par le respect de l’écosystème et une meilleure politique de gestion des ressources naturelles.