L’auto-entreprise : pour devenir patron rapidement, sans trop de tracas

L'auto-entreprise : pour devenir patron rapidement, sans trop de tracas

Le régime de l’autoentrepreneur suscite un réel intérêt, car il est moins risqué, plus simple et moins cher. Qui plus est, il offre l’avantage d’être son propre patron sans avoir à créer une entreprise classique ou une société pouvant vite devenir une source de problèmes, surtout si le chiffre d’affaires n’atteint pas le seuil escompté. En commençant une activité sous ce statut, les risques sont donc minimes. 

Un régime auto-entrepreneur obtenu rapidement

Cependant, ce régime n’est pas adapté à tout le monde puisque des plafonds de CA ont été instaurés, en fonction de la nature de l’activité. De ce fait, seules les petites structures peuvent bénéficier de ces avantages. La micro-entreprise, comme on l’appelle aujourd’hui, attire de nombreux indépendants à la recherche d’un revenu complémentaire ou désireux de débuter une activité sans prendre trop de risques. Ce statut permet de profiter d’une gestion comptable nettement plus élémentaire et de démarches administratives beaucoup moins lourdes. Si vous désirez commencer une nouvelle carrière en tant que patron, la micro entreprise est donc parfaite, et ce, que vous exerciez une activité commerciale, informatique, services ou autres. En cliquant ici, vous pourrez, en quelques clics vous inscrire comme autoentrepreneur. Une fois les formulaires remplis et les justificatifs transmis, vous recevrez votre numéro de SIRET par courrier. Vous apprécierez la facilité avec laquelle votre inscription sera réalisée. Votre dossier sera traité et vérifié en moins de 24 heures, alors, vous pourrez débuter votre activité dans les plus brefs délais. 

Qui peut devenir auto-entrepreneur ? 

Les personnes majeures et mineurs émancipés peuvent s’inscrire sous ce régime même s’ils sont à la retraite, déjà salariés, étudiants, fonctionnaires à temps partiel ou demandeurs d’emploi. D’ailleurs, les personnes inscrites à Pôle Emploi y trouvent vraiment leur compte, car elles retrouvent l’occasion de travailler tout en cumulant l’ARE, selon le montant de leur chiffre d’affaires. Ainsi, si leurs revenus professionnels sont peu importants, elles bénéficient tout de même d’un revenu décent, ce qui s’avère plutôt un avantage majeur. Par ailleurs, il est également possible de percevoir des aides comme l’ACCRE ou l’ARCE pour se lancer dans cette aventure professionnelle. En tant qu’autoentrepreneur, vous pouvez aussi bénéficier du RSA et si vous percevez déjà cette aide, il est possible de cumuler vos revenus avec cette prestation sociale. Toutefois, elle sera attribuée en fonction de vos revenus professionnels. Les activités médicales, juridiques, agricoles, agents d’assurances ne peuvent pas bénéficier de ce régime. Il en va de même pour les activités soumises à la TVA immobilière et les activités artistiques rémunérées par le droit d’auteur. Quoi qu’il en soit, ce statut professionnel vous aidera à optimiser votre avenir. Vous exercerez une activité autonome dont vous serez le patron, alors, vous fixerez les règles du jeu. Devenir indépendant sous ce régime vous permettra de mettre un pied dans l’univers des entreprises, et si la vôtre s’épanouit comme vous le souhaitez, vous pourrez peut-être la faire évoluer davantage. Mais avant de penser à cela, il faut tout mettre en œuvre pour attirer les clients et surtout, les fidéliser. Alors, il faudra travailler d’arrache-pied pour faire fleurir votre activité, jour après jour.

Sommaire

NOUS SUIVRE

ARTICLES LES + POPULAIRES