Est-il obligatoire de payer pour un compte bancaire auto-entrepreneur?

 

 

Êtes-vous entrepreneur et vous hésitez à ouvrir un compte bancaire professionnel en ligne ? Informez-vous sur les détails de ce compte pro qui pourrait être un allié gestionnaire !

 

Hello Business, qu’est-ce que c’est ?

Un compte bancaire auto-entrepreneur prouve les opérations d’une entreprise, c’est-à-dire que toutes ces opérations seront enregistrées. Toutes les transactions de l’entreprise seront relatées à travers les règlements des factures fournisseurs et encaissements de factures clients. Ces opérations peuvent être aussi les paiements d’impôts et de charges sociales, les versements de rémunérations aux dirigeants, etc. Il est vivement conseillé de différencier le compte pro et le compte personnel. C’est la loi qui encourage cette distinction. Si ce n’est pas le cas, de lourdes pénalités sont à prévoir. Celui qui doit entamer les démarches de demande d’ouverture d’un compte pro est le représentant légal de la société. Pour y arriver, des pièces justificatives sont à fournir afin de finaliser l’ouverture du compte.

Entamez donc les démarches en ligne avec Hello Business, le service professionnel d’Hello bank ! Ce service de compte bancaire auto-entrepreneur gratuit englobe les produits suivants (consultez aussi https://www.economie.gouv.fr) :

  • une carte Visa Hello Business à débit immédiat ou différé ;
  • des garanties d’assurances et d’assistance comprises dans la carte Hello Business ;
  • un outil de création du devis, factures et avoirs avec Mon Business Assistant Start ;
  • tous les virements instantanés gratuits.

De plus, vous pouvez maîtriser vos dépenses via la carte bancaire Hello Business en offrant une opportunité d’effectuer :

  • un débit immédiat ou débit différé ;
  • des paiements, retraits et dépôts d’espèces sans frais et illimités ;
  • certaines de vos opérations sur l’appli Hello bank ;
  • la gestion de vos dépenses en cas de déplacements.

Sachez qu’en guise de bienvenue, les deux mois seront offerts.

 

Que dit la loi sur le compte bancaire professionnel ?

La loi sur l’obligation pour un auto-entrepreneur de détenir un compte bancaire a été modifiée à plusieurs reprises. L’article 39 de la loi PACTE de 2019 stipule qu’un compte pro est impératif pour un chiffre d’affaires dépassant 10 000 € en espace de deux ans. « Les travailleurs indépendants mentionnés à l’article L. 613-7 sont tenus de dédier un compte ouvert dans un des établissements. Ces établissements sont mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à leur activité professionnelle lorsque leur chiffre d’affaires a dépassé pendant deux années civiles consécutives un montant de 10 000 €. » Vous avez 12 mois pour concrétiser l’ouverture d’un compte bancaire dédié à vos activités entrepreneuriales. L’avantage à séparer votre compte personnel et professionnel est la justification facile des différentes opérations professionnelles. La gestion des flux bancaires sera plus compréhensible et en cas de contrôle, vous n’aurez aucun souci à vous faire. Tout est écrit distinctement et clairement. Grâce à Finom ou Hello Business, c’est faisable ! La possibilité d’ouvrir un compte courant à votre nom est aussi une option légale en le prédestinant à votre profession entrepreneuriale.

 

Pourquoi faut-il ouvrir un compte pro ?

Les avantages sont multiples quand vous ouvrez un compte bancaire professionnel.

La maitrise simple des transactions

Vous devez posséder tous les justificatifs correspondant aux mouvements de votre argent même si ce type de compte rime avec simplicité de gestion. Quand un contrôle surgira, ces documents vous aideront à passer cette étape sans difficulté.

Le gain de temps

Oubliez les casse-tête liés au suivi des factures ! Distinguée de vos dépenses personnelles, l’opération recherchée en lien avec votre profession sera rapidement déchiffrée.

L’accès à des services particuliers

Les services offerts pour un compte bancaire auto-entrepreneur et ceux du compte personnel ne sont pas les mêmes. Vous avez donc droit aux assurances multirisques ou rc pro, terminal de paiement, relevés de compte décadaires, … Entre autres, vous pouvez mettre en place un crédit pour votre entreprise et avoir recours à une autorisation de découvert plus importante.

 

Quels sont les critères de choix ?

Le choix d’un compte dans une banque est basé sur trois principes fondamentaux.

La détermination de votre statut

Soit c’est l’auto-entrepreneur ou EI(RL) soit c’est la société. Concernant vote statut d’EI. Vous pouvez adhérer à Hello Business, N26 Business, Shine, Finom ou Boursorama Pro qui sont des banques dédiées aux micro-entrepreneurs. L’éventualité de négocier avec votre banquier personnel est aussi à envisager. Par contre, le statut de société dépendra de vos besoins en banque. Si vos besoins sont minimes, Hello Business, Finom, Blank ou Shine font objet de citation pour accomplir vos satisfactions en tant que client. Il faut noter que certaines banques imposent des conditions plus particulières pour que vous puissiez avoir un compte bancaire auto-entrepreneur chez eux :

  • des activités non valables ;
  • des conditions sur les associés ;
  • la nécessité de posséder un compte personnel dans une banque européenne, etc.

La définition de vos besoins

Dressez une liste en spécifiant ces points ci-dessous :

  • les moyens de paiement (carte Business, chéquier, virement, cartes virtuelles, …) ;
  • les moyens d’encaissement (virement, chèque, espèces, terminal de paiement électronique, encaissement en ligne, …) ;
  • le conseiller personnel et agence (ou non) ;
  • les assurances professionnelles ;
  • l’épargne ;
  • le crédit professionnel ;
  • le financement (dont découvert autorisé, affacturage, …)
  • les fonctionnalités comptables ;
  • les besoins spécifiques (paiements à l’étranger, virements de l’étranger, échange de devises, etc.)

Certains besoins sont aussi visibles dans les banques traditionnelles que dans les banques en ligne.

 

La capacité de paiement

Combien êtes-vous prêt à débourser ? La variation des prix oscille selon votre statut. Il existe un compte en banque gratuit d’auto-entrepreneur et celui d’une société déboursant 30 à 60 € par mois. Pour le compte à 0 € par mois, vous avez encore droit à une carte. En cas de découvert, il est possible de payer plus : frais liés à l’étranger ou commission de mouvement qui font partie des pratiques de certaines banques. Un travail de comparaison des critères ci-dessus est donc primordial en étudiant également les grilles bancaires. N’oubliez pas que vous avez aussi le droit de négocier alors si certains détails ne vous conviennent pas, tentez la discussion !

 

Comment ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Banque traditionnelle ou en ligne ou la néobanque ?

Pour une banque physique, soit l’ouverture de compte se déroule en agence ou en ligne. Il est conseillé de faire une mise au point de votre situation et de vos besoins. La banque traditionnelle est souvent choisie, car le conseiller est un interlocuteur direct. La confiance s’établit aussi facilement. Quand vous êtes à l’aise avec votre conseiller, les options de négociation des tarifs, des produits épargne et des assurances sont tout à fait dans vos cordes. Comme les banques traditionnelles offrent des produits d’épargne et des assurances pro, vous pouvez appuyer sur ces arguments afin de réduire au maximum le prix mensuel et les conditions de votre compte pro. Tandis qu’une banque en ligne est une façon de gérer le compte d’une micro-entreprise. Elle a l’avantage d’offrir des services moins chers. Hello Business, N26 Business, Shine, Finom, Blank ou Boursorama Pro peuvent vous accompagner. D’un autre côté, la néobanque ou « compte sans banque » est une nouvelle perspective. Même en statut d’interdit bancaire, le compte est encore accessible. Il est dirigé via une application facilitant la réalisation des transactions, telles que virements, modifications des paramètres de la carte bancaire, … Grâce à la néobanque, le suivi instantané du compte et la transparence de la tarification rendent les services plus attrayants. Tout compte fait, certains services semblent impossibles à effectuer pour les banques en ligne ainsi que la néobanque : le dépôt en espèces, le crédit à découvert, le paiement à découvert et l’encaissement de chèques régi par des conditions.

Quels sont les dossiers à fournir ?

Pour tous, il faut un justificatif d’identité valide et un justificatif d’adresse de votre siège social. Pour les sociétés, les statuts y compris annexes, l’attestation de parution dans un Journal d’Annonces Légales (JAL) et l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés sont requis. Alors que pour les entreprises individuelles, l’immatriculation au Répertoire des Métiers (artisan), celle au Registre du Commerce et des Sociétés (commerçant) puis la Cerfa P0 pour les micro-entreprises sont exigées. Le numéro SIREN et le code APE sont les pièces justificatives requises pour les professions libérales.

 

Face au refus de la banque, que faire ?

C’est tout à fait le droit d’une banque de refuser l’ouverture de votre compte bancaire auto-entrepreneur. D’où l’obtention d’une attestation de refus d’ouverture fournie par la banque sans être obligée de vous donner les raisons de ce renvoi de demande. Dans la plupart des cas, les refus sont dus au fait que les banques veulent que vous preniez un compte en banque pro au lieu d’un compte personnel dédié.

Par conséquent, soit vous allez vers une autre banque, soit vous faites valoir votre « droit au compte ». Cette dernière initiative est assez compliquée à réaliser.

 

Le top 5 des comptes bancaire auto-entrepreneur gratuits

Finom

C’est dédié aux PME, indépendants et aux sociétés en cours d’enregistrement. Le retrait atteignant 10 000 € est encore gratuit. De plus, ils peuvent ouvrir un compte bancaire pro en ligne sous différentes formes juridiques.

N26

C’est pour les auto-entrepreneurs. La Business Mastercard, les virements et prélèvements SEPA illimités et les paiements en devises étrangères se révèlent gratuits.

Shine

L’entrepreneur pourra bénéficier d’un mois offert, des services sans engagement et sans frais cachés.

Blank

En cinq minutes, le compte professionnel est ouvert avec un mois offert sans engagement.

Boursorama Pro

Sans frais cachés, 80 € sont donnés en payant 9 € TTC/mois. Ajouté à ces services suivants : carte bancaire Ultim, découvert autorisé allant à 2 500 €, assurance complète et un livret Pro.