On entend souvent parler de l’exploit des détectives privés dans les romans policiers. Munis d’un appareil photo, ces professionnels scrutent les moindres gestes des personnes en filatures. Dans la vraie vie, s’adresser à un détective privé est-il une bonne idée ? Nous allons nous intéresser ici aux champs d’intervention de ce type d’enquêteur.

Mission d’un détective privé : que dit la loi ?

Aucune loi n’interdit un particulier ou une entreprise de s’adresser à un détective privé pour mener une enquête sur une affaire. Cependant, il est indispensable que l’enquêteur respecte toutes les réglementations en vigueur dans l’exercice de son activité. Il est par exemple nécessaire qu’il ne viole pas le droit à l’image d’un tiers. Plus précisément, la loi réprimande la prise d’une photo sans le consentement de la personne concernée. Sachez que le détective privé n’est pas aussi autorisé à exploiter les courriers électroniques ou les lettres des individus en filature.

En outre, il est primordial que l’enquête menée par un détective privé soit légitime. Dans le cadre d’une affaire de divorce par exemple, l’article 212 du Code civil précise que les époux doivent être fidèles. En cas de suspicion d’infidélité, le conjoint victime peut lancer une enquête à l’encontre de son (sa) partenaire.

En quelques mots, l’intervention d’un détective privé peut être illégale si elle a pour objet de s’ingérer dans la vie privée d’un tiers.

Quand s’adresser à un détective privé ?

Également appelé « agent de recherches privées » (ARP), le détective privé est souvent sollicité pour faire une investigation approfondie sur un sujet précis. Plus concrètement, il a pour mission de collecter des informations pour ses clients. Généralement, un détective privé intervient dans le cadre d’une affaire judiciaire. Il a pour objectif de rassembler toutes les preuves qui permettent de mettre en exergue les préjudices subis par son client.

Les missions d’un détective privé sont multiples. Ce professionnel peut par exemple se charger de la filature d’un conjoint infidèle. Tous les éléments qui seront recueillis lors de l’enquête permettront de constituer un dossier de divorce pour faute. Un détective privé est aussi d’une grande aide afin de prouver la solvabilité d’un conjoint qui refuse de payer une pension alimentaire. On peut aussi confier la recherche d’une personne disparue à un détective privé. Cela peut s’agir des héritiers d’un parent éloigné, des proches avec qui l’on n’a pas gardé un contact, mais aussi les parents d’une personne adoptée.

Pour le compte des entreprises, un détective privé est souvent appelé pour se renseigner sur les faits tels qu’un harcèlement moral au travail, une escroquerie, une concurrence déloyale, une fraude à l’assurance… Quelle que soit la nature de votre affaire juridique, vous pouvez vous adresser à Jode Investigations pour mener une enquête.

Quel est le coût de prestation d’un détective privé ?

Il faut préciser que les tarifs proposés par les détectives privés sont différents. À titre indicatif, ce professionnel propose des honoraires moyens entre 80 € et 120 € HT par heure. Ce prix n’inclut pas les frais annexes tels que le coût de déplacement et d’hébergement.

Dans certains cas, il arrive que les agents proposent un tarif forfaitaire pour une intervention. Pour cette option, les clients ont la possibilité d’opter pour un forfait journée ou demi-journée, selon la nature de l’enquête. En principe, tous les frais sont compris dans le prix forfaitaire. Ce qui facilite le calcul. Pour obtenir un résultat concluant, il est parfois indispensable de faire appel à deux agents. Ce qui risque de faire grimper votre budget. Par ailleurs, cette démarche permet d’accélérer les enquêtes. Pour ce qui est des interventions plus complexes, les honoraires d’un détective privé peuvent augmenter jusqu’à 1 500 €.

Il est plus judicieux de demander un devis pour avoir une idée du budget à prévoir pour votre enquête.