L’un des plus grands défis pour un entrepreneur consiste à évaluer diverses sources de financement pour pouvoir collecter les fonds nécessaires au démarrage de son activité. Voici une sélection des principales sources de financement auxquelles vous pouvez vous fier pour lancer votre startup.

L’investissement personnel : un acquis

Il faut faire des investissements personnels qui incluent aussi bien vos économies que d’autres actifs. Il vous est impossible de démarrer votre entreprise sans y mettre quelque chose de votre part. En plus de cela, les autres vont hésiter à financer votre projet si vous-même n’y contribuez pas. Votre investissement personnel démontre votre engagement et votre dévouement.

Vous pouvez suivre les pas d’un entrepreneur à succès. Visitez son site pour vous inspirer de son parcours.

Le cercle social : un pilier de taille

La deuxième étape consiste à atteindre vos amis et les membres de votre famille et à leur demander un investissement ou leur emprunter de l’argent. Il s’agit du processus du capital patient. Cela veut dire que l’argent investi sera remboursé plus tard une fois que l’entreprise sera rentable.

Les investisseurs providentiels : les aînés comme guides

Cette catégorie d’investisseurs fait référence aux dirigeants d’entreprise retraités et aux riches qui investissent dans des startups, de manière directe. Ils sont généralement des leaders au sein de leurs domaines respectifs et ont pour rôle d’apporter leurs connaissances du marché, qu’elles soient managériales ou techniques. Il est toutefois important de préciser qu’en échange de leurs investissements, ils ont leur mot à dire et surveillent les pratiques de gestion au sein de votre entreprise.

Appelé également business angel, ce type d’investisseur peut vous accompagner dans chaque étape clé du démarrage de votre entreprise. Découvrez son CV en ligne avant de vous décider à faire appel à lui pour un accompagnement dans votre projet.

Le capital-risque : idéal pour les activités technologiques

Cette source de financement est adaptée aux entreprises technologiques ayant un fort potentiel de croissance dans le domaine de la communication, de la biotechnologie ou des technologies de l’information.

Les capital-risqueurs investissent principalement dans une startup en échange de capitaux propres. Si vous avez choisi cette option, vous partagez donc la propriété de votre entreprise avec une partie externe. Les capital-risqueurs s’attendent aussi à avoir un retour sur investissement important une fois que l’activité est correctement établie.

Les prêts commerciaux : la plus courante des sources de financement

Les institutions financières proposent une large gamme de types de prêts aux entrepreneurs contre des paiements d’intérêts réguliers. Les banques et autres établissements financiers auront besoin des entrepreneurs pour disposer d’un plan d’affaires solide. Chaque plan doit faire preuve d’un grand potentiel et avoir des chiffres pour mieux le soutenir.

En plus d’avoir une bonne idée, il faut aussi avoir des preuves à l’appui. Il se peut que la banque vous demande quelque chose en garantie. Si elle ne vous en demande pas, elle pourrait vous facturer un taux d’intérêt plus important. Toutefois, cela aide à éviter d’avoir un mauvais crédit.

Le financement participatif : une des tendances du moment

Ce type de financement fait référence à l’obtention de fonds auprès du grand public. Les entrepreneurs utilisent principalement cette option lorsque leurs projets consistent à développer un produit indispensable pour le public qui n’est pas disponible ailleurs.

Aujourd’hui, il existe de nombreux sites internet de financement participatif. Ils offrent au public la possibilité de déposer son fonds en commun afin d’aider différentes causes. Si vous souhaitez opter pour ce concept, il vous est fortement recommandé de choisir une bonne plateforme. Renseignez-vous pour trouver les meilleures où vous pouvez faire la promotion de votre cause afin d’inciter davantage de participants à contribuer.

Les entrepreneurs peuvent utiliser toutes sortes de sources de financement dans le but de lancer leurs activités et d’offrir des produits et/ou des services de qualité.