Devenir auditeur énergétique: comment le devenir?

 

Les métiers dans le diagnostic immobilier sont de plus en plus sollicités, car c’est une étape devenue obligatoire. Pour une vente ou une location, il faut plusieurs diagnostics immobiliers. Pour que le document soit conforme, le diagnostic doit être réalisé par un professionnel certifié.

Qu’est-ce que l’audit énergétique ?

  • L’audit énergétique ou diagnostic de performance énergétique fait partie des diagnostics immobiliers. Il sert à identifier la déperdition des énergies dans une habitation. Le résultat montre si votre habitation est économe ou s’il y a des travaux à faire réaliser. La consommation d’énergie est devenue obligatoire à identifier pour les maisons individuelles et la copropriété avec une étiquette-énergie DPE F et G.
  • La performance énergétique est estimée de la lettre A à la lettre G, G étant une habitation très énergivore, que ce soit en climatisation, en isolation thermique et phonique, etc.

Comment faire pour être qualifié auditeur énergétique ?

Les qualifications

Pour devenir auditeur énergétique, il n’y a pas de prérequis. Vous n’êtes pas obligé d’être diagnostiqueur plomb, amiante, ERP ou autres. L’obligation est d’être certifié. Une accréditation vous permettra de faire les diagnostics énergétiques et de dresser un bilan énergétique pour le bailleur, les acquéreurs ou les occupants de l’habitation. La certification permet à ces personnes d’avoir un crédit d’impôt. Il existe plusieurs qualifications selon l’organisme. Les suivantes sont pour les habitations F et G :

  • Cerqual Qualitel Certification et son NF Habitat RGE, ainsi que la NF Habitat HQE RGE ;
  • LNE et la Qualification des prestataires d’audits énergétiques – Domaine Bâtiment ;
  • AFNOR et son 01 A : audit énergétique dans le domaine des bâtiments ;
  • Qualibat et son 8731 (uniquement pour la maison individuelle) ;
  • OPQIBI et son 1905 (uniquement pour les copropriétés), ainsi que le 1911 (uniquement pour la maison individuelle.

Que fait-il comme travail ?

L’efficacité énergétique d’une habitation doit être claire et nette en cas de transactions immobilières pour l’acquéreur, surtout pour les immeubles construits depuis plus de 10 ans. Par contre, elle est facultative pour une maison bâtie récemment, ainsi que les immeubles neufs. Les habitations récentes sont déjà soumises à un DPE A en matière thermique ou autres. Si vous devenez auditeur énergétique, voici vos missions :

  • Faire un état des lieux du bâtiment, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un immeuble de copropriété. Cet état des lieux est le résultat d’un audit énergétique complet ;
  • Etablir un document contenant les préconisations sur les travaux à faire afin d’améliorer l’énergie consommée, l’isolation, la ventilation et l’étanchéité ;
  • Donner des conseils sur le meilleur type d’énergie renouvelable à choisir. Ce détail est important, car le propriétaire aura recours à votre document et vos conseils pour avoir des aides financières ;
  • Dresser une synthèse des audits effectués qui doit être clair pour le client.

À terme, votre décision doit améliorer la valeur du bien. Une maison avec une note C, par exemple, doit avoir une note A après avoir appliqué vos conseils. La durée de validité d’un DPE et d’un audit énergétique est de 10 ans, à refaire à l’expiration.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES