Comment créer un meilleur avenir pour vous-même

 

Etes-vous malheureux de votre vie telle qu’elle est actuellement ? Vous rêvez d’un meilleur avenir, mais vous ne savez pas comment y parvenir ? Ces cinq conseils vous aideront à commencer à créer cet avenir dès maintenant. Un tiers des Français sont insatisfaits de l’horizon qui les attend, eux et leur famille, selon un récent sondage. Parmi ceux qui sont satisfaits, leur optimisme quant au futur est le plus bas depuis quarante ans. La bonne nouvelle cependant, car il y en a une dans ce tout ce pessimisme ambiant : vous pouvez créer votre propre avenir, les clés sont entre vos mains. Mieux encore, vous pouvez le faire simplement et systématiquement dans le cadre de votre vie quotidienne, à l’intérieur et à l’extérieur de votre lieu de travail. Peter Drucker, le père légendaire du management moderne, abordait l’avenir avec un état d’esprit tourné vers l’avenir, comme une plante dont vous semez la graine et que vous nourrissez quotidiennement. Demain ne se prépare-t-il pas aujourd’hui ? Ce qu’il faut retenir pour l’instant présent : faites des choix, prenez des engagements et passez à l’action, en vous projetant. Ne laissez pas votre vie voguer au hasard du destin et des circonstances qui croisent votre chemin ou au gré des caprices des autres. Au contraire, débloquez et vivez votre meilleure vie en commençant ici et maintenant. Commencez par ces cinq clés, inspirées par Drucker et imaginées pour l’époque actuelle où tout va vite et où règne un malaise général.

 

1. Faites vôtre l’incertitude et le changement

L’incertitude et les changements incessants sont la nouvelle normalité. En effet, qu’il s’agisse de nouvelles technologies perturbatrices ou d’entreprises en pleine explosion, les turbulences abondent de toutes parts. Toutefois, comme l’a dit Drucker :  » la façon la plus efficace de gérer le changement avec succès est de le créer.  » Pour cela, considérez le changement comme une opportunité et non plus comme une menace. Conseil rapide : identifiez trois à cinq modèles, des personnes que vous connaissez ou qui font parler d’elles et qui semblent adeptes de la projection vers de nouveaux horizons.

 

2. Cherchez et trouvez de nouvelles perspectives

Soyez attentif à ce que Drucker appelait :  » le futur qui s’est déjà produit « , c’est-à-dire anticiper les effets des actions et des événements qui ont déjà eu lieu, mais qui ne se sont pas encore totalement déroulés. Exploitez les travaux des leaders d’opinion liés à l’avenir, des groupes de réflexion et des organisations commerciales et universitaires. Conseil rapide : formez un club de lecture spécialisé ou un groupe de discussion consacré à la découverte de l’avenir.

 

3. Pratiquez le développement personnel sans relâche

Diversifiez vos centres d’intérêt, restez pertinent, développez une marque personnelle puissante, maintenez une perspective globale et créez une activité qui profite aux autres.

Conseil rapide : le développement personnel, selon Drucker, nécessite  » d’apprendre de nouvelles compétences, de nouvelles connaissances et de nouvelles méthodes. « 

 

4. Supprimer et améliorer

Il y a fort à parier que dans votre carrière ou votre entreprise, certaines activités, pratiques, produits ou services ont perdu de leur valeur. Prenez le contrôle en supprimant intentionnellement ce qui n’a plus de sens, ce que Drucker appelait l’abandon systématique. Puis, avec ce qui reste, appliquez le kaizen : une amélioration régulière et incrémentale.

Conseil rapide : Demandez-vous :  » Si une pratique particulière dans mon travail n’était pas déjà en place, commencerais-je à la faire maintenant ? « 

 

5. Déterminez vos objectifs au-delà du lieu de travail

En plus d’écrire, d’enseigner et de consulter sur le management, Drucker a également parlé de spiritualité et de l’importance d’avoir ce qu’il appelle des objectifs existentiels. Il proposait de se poser les grandes questions de la vie, telles que : qui suis-je ? Qu’est-ce que je suis ? Qu’est-ce que je veux être ? Que puis-je mettre en place dans la vie, et que vais-je en retirer ? Et pour quelles raisons souhaiterais-je que l’on se souvienne de moi ? Conseil rapide : quelles sont vos réponses à ces questions ? Réfléchissez à la manière dont elles sont les plus pertinentes pour créer votre avenir.