Comment bien choisir sa chambre froide ?

Comment bien choisir sa chambre froide ?
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans différents secteurs d’activité, les professionnels ont besoin de maintenir des denrées alimentaires au frais. C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’investir dans une chambre froide. Or, les spécialistes d’appareils de réfrigération à destination des entreprises proposent différents types de modèles adaptés en fonction des besoins de leurs clients. 

Quel budget pour une chambre froide ? 

Le prix des chambres froides varie selon certains critères. Pour commencer, selon la taille de la chambre froide. Certaines sont aussi grandes que des placards alors que dans d’autres, il est possible d’y entrer physiquement. Les plus petites serviront pour les petits restaurants et les brasseries alors que les grandes chambres froides seront indispensables dans les établissements commerciaux (pour stocker les surgelés et les produits frais), pour les services de boucherie ou de traiteurs, dans les grands restaurants, les services hospitaliers ou les cantines scolaires et professionnelles. Ensuite, le tarif variera selon le système de réfrigération dans une chambre froide. Il y a notamment une différence de tarif entre les chambres froides négatives et les chambres froides positives. Enfin, certaines chambres froides incluent des fonctionnalités avancées permettant le contrôle des températures, ou encore une paroi vitrée avec des portes battantes ou coulissantes pour les rayons frais dans les commerces. 

Pourquoi avoir une chambre froide ?

La chambre froide permet de conserver les denrées alimentaires en les maintenant au frais. D’une part, la nourriture ne risque pas d’être périmée de manière précoce. D’autre part, cela évite la formation de bactéries qui peuvent être à l’origine d’intoxications alimentaires. Les chambres froides sont obligatoires dans les commerces qui vendent des produits frais, dans la restauration ou les lieux qui disposent d’un service de restauration (hôpitaux, maisons de retraite), ou encore chez les artisans bouchers, charcutiers et traiteurs. Les chambres froides font l’objet de nombreux contrôles de la part des services sanitaires. Une défaillance ou un problème d’entretien peut entrainer la fermeture administrative et immédiate de l’établissement contrôlé. 

Chambres froides positives ou négatives ?

Comme son nom l’indique, la chambre froide positive va conserver des aliments à une température comprise généralement entre 0 et 5°. C’est idéal pour conserver des fruits, des légumes, des produits frais (viandes, fromages, poissons…). Elle est indispensable dans les établissements CHR, mais aussi dans les commerces. Ensuite, il y a des chambres froides négatives qui vont maintenir des aliments à des températures inférieures à 0°. Idéales pour les produits surgelés, on les utilise dans les commerces en général, car dans les établissements CHR, on préfèrera utiliser des congélateurs armoires ou bac.

Les autres équipements de réfrigération

Dans certains établissements, certains types d’équipement de réfrigération sont nécessaires également. C’est le cas par exemple des cellules de refroidissement dont on se sert beaucoup en pâtisserie, pour accélérer certains processus comme la gélification, le refroidissement rapide des siphons, ou encore la prise de certaines préparations (crème pâtissière, crème au beurre…). Ensuite, il y a les caves de maturation à viandes ou à charcuterie que l’on retrouve chez les artisans et de plus en plus dans certains restaurants. Enfin, pour limiter les risques de problèmes d’hygiène dans certains établissements CHR ou dans les établissements de santé (hôpitaux, maisons de retraite…) on utilise aussi des refroidisseurs de déchets qui évitent la protection de bactéries afin de limiter les risques d’infections.