Chaque secteur d’activité a des caractéristiques qui lui sont propres ainsi que des risques spécifiques. Quoi qu’il en soit, que vous travailliez dans le bâtiment, dans l’informatique ou encore dans l’immobilier, vous vous devez de protéger votre activité des contentieux qui pourraient la mettre en péril. C’est la raison pour laquelle il est obligatoire dans le secteur professionnel de souscrire à une assurance, mais à quel coût ?

Les différents types d’assurance

combien coûte une assurance professionnelle

Le coût d’une assurance sera influencé par un grand nombre de facteurs. Le premier d’entre eux est le type d’assurance pour lequel vous optez, il en existe un grand nombre. Toutefois, les assurances responsabilité civile et multirisque professionnelles sont les plus connues. La première couvre les dommages résultant d’erreurs commises dans le cadre des activités de l’entreprise qui est sous contrat.

La seconde, quant à elle, est plus globale puisqu’elle prend en compte, non seulement le domaine d’activité de la première, mais couvre également votre matériel. C’est donc une assurance qui se veut plus complète et qui se décline de façon personnalisée pour chaque corps de métier. Vous pourrez notamment découvrir sur mes-assurances-pro.com les spécificités de votre corps. Pour le reste, notons l’existence des assurances responsabilité civile exploitation et responsabilité des dirigeants, de l’assurance tous risques bureaux ou encore de la cyber-assurance.

Les autres facteurs qui influent sur le prix

Outre la nature du contrat, le montant d’une assurance peut être influencé par trois principaux facteurs. Le premier est le chiffre d’affaires de l’entreprise. De fait, le prix de votre assurance évoluera au même titre que votre chiffre d’affaires. Le second élément est l’effectif de l’entreprise et vous conviendrez à cet effet que la couverture d’une entreprise ayant de nombreux salariés ne saurait être chiffrée à la même enseigne que celle d’un auto-entrepreneur.

Les biens que possède l’entreprise constituent la dernière variable. À ce niveau, il faudra prendre en compte le local, les matériaux, les potentiels véhicules, etc. Plus il y aura d’éléments à couvrir, plus la couverture sera chère. Par ailleurs, il faut savoir que chaque compagnie d’assurance est libre d’appliquer les prix qui lui conviennent. De ce fait, à conditions égales, les prix varieront souvent d’une entreprise à une autre.

Les tarifs pratiqués pour une assurance professionnelle

Vous l’aurez donc compris, le prix d’une assurance professionnelle dépend donc de plusieurs facteurs. Il n’y a de ce fait pas de prix fixé. Afin que vous puissiez avoir une idée des dépenses à prévoir, nous envisagerons alors quelques situations. La première est celle d’un auto-entrepreneur. Pour ce dernier, le prix d’une assurance responsabilité civile avoisinera les 100 euros, tandis que celui d’une multirisque professionnelle sera d’au moins 500 euros.

Intéressons-nous à présent à la situation d’une entreprise individuelle réalisant un chiffre d’affaires estimé à 250 000 euros. À ce niveau, la responsabilité civile professionnelle coûtera annuellement un minimum de 350 euros alors que pour une multirisque professionnelle, il faudra compter au moins 650 euros. Considérons pour finir à nouveau une entreprise individuelle, mais dont le chiffre d’affaires est de 500 000 euros cette fois. La responsabilité civile s’élèvera ici à 450 euros tandis que l’assurance multirisque professionnelle reviendra à plus de 800 euros.

Il vous revient donc de définir vos priorités et d’évaluer votre entreprise afin de déterminer la fourchette de prix dans laquelle vous vous retrouvez. Vous pourrez alors faire le meilleur choix pour votre société. Toutefois, ne cherchez pas systématiquement à avoir les prix les plus faibles du marché. Vous devez garder à l’esprit que le montant de votre assurance influe directement sur le coût de la couverture en cas de litige.