Le SYNTEC ou Fédérations Syntec fut la nouvelle appellation de la chambre syndicale des Bureaux d’études techniques de France, en 1979. L’acronyme vient de : chambre SYNdicale des sociéTés d’Etudes et de Conseils (SYNTEC). Le regroupement se base sur leur Convention Collective pour défendre l’intérêt de ses membres ramifiés dans différents domaines spécialisés.

Le Syntec, en quelques mots

Le SYNTEC est une organisation très influente au niveau des syndicats professionnels dont les domaines d’activité concernent l’ingénierie, l’événementiel, la formation professionnelle et l’informatique.

La mission principale du Syntec est de défendre les entreprises et de les représenter dans les domaines de l’emploi et du social.

Pour mener à bien sa mission, la Syntec se fixe 5 objectifs principaux :

  1. La conclusion des conventions collectives au travail
  2. La réalisation d’études portant sur les intérêts généraux de ses adhérents
  3. La représentation de ses membres auprès des pouvoirs publics
  4. La proposition d’offres adaptées aux besoins de ses membres, à des tarifs préférentiels
  5. La garantie d’un code d’honneur lié à la qualité de membre.

La fédération Syntec est constituée de membres du bureau et des présidents des syndicats membres.

La convention collective est la bible de la fédération Syntec. C’est là que les entreprises membres se réfèrent pour régir les codes de gestion du personnel : conditions de recrutement, droits en congés payés, charges sociales, indemnité de licenciement, contrat de travail, conditions déterminant les contrats de type contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage. Elle concerne également la protection des brevets d’invention et le secret professionnel. Mais la rubrique la plus consultée est sans aucun doute les grilles de rémunération et la classification des employés.

Qu’est-ce que le coefficient Syntec ?

entretien

Chaque entreprise peut disposer de sa propre convention collective imposant sa grille de salaire. Mais si l’entreprise est reliée au Syntec, alors elle va devoir appliquer la convention collective SYNTEC et respecter le coefficient Syntec indiqué.

Parmi toutes les conventions collectives, celle de la SYNTEC vise à offrir aux employés des salaires plus confortables que ceux indiqués dans le code du travail. Des formules et des bases de calcul sont mises  à la disposition des employeurs pour leur indiquer la grille de rémunération à adapter. Si toutefois, après l’application de la formule définie par la convention collective SYNTEC, il s’avère que le salaire affiché est inférieur au montant du SMIC indiqué par le code du travail, alors c’est le SMIC (Salaire Minimum Conventionnel) qu’il faut appliquer. Pour rappel, c’est le Ministère du travail qui définit le code du travail en France.

Trois éléments essentiels figurent sur les grilles salariales de SYNTEC :

  • Le coefficient hiérarchique, coefficient SYNTEC du salarié
  • La valeur du point, indiqué en euros
  • La base fixe.

Le salaire mensuel du salarié est donc obtenu par cette formule :

Salaire Mensuel = Coefficient * Valeur du point de base + salaire de Base fixe

Le coefficient SYNTEC varie selon la classification hiérarchique de l’employé. Dans une entreprise adhérant au SYNTEC, les employés sont classifiés en deux grandes catégories : les débutants ou  ETAM (Employé, Technicien et Agent de Maîtrise) et les confirmés, dans la catégorie des Ingénieurs et cadres.

Selon les classifications hiérarchiques de la convention collective nationale SYNTEC, le coefficient SYNTEC varie selon la position du salarié dans l’entreprise.

paiement

Position 1 :

La valeur du coefficient SYNTEC est de 95 pour les employés débutants (1.1) et de 100 pour les débutants ayant obtenu un diplôme reconnu par la loi (1.2).

Position 2 :

(2.1) Pour les ingénieurs et cadres ayant au moins deux années de pratique, le coefficient SYNTEC est de 105 pour les âgés de moins de 26 ans ;  et 110 pour les plus de 26 ans.

(2.2) Avec les mêmes conditions qu’en (2.1), mais qui sont des ingénieurs d’études qui n’ont pas de fonction de commandement, leur coefficient SYNTEC est de 130.

Position 3 :

(3.1) : Ingénieurs ou cadres placés sous les ordres d’un chef, le coefficient appliqué est : 170.

(3.2) : Ingénieurs ou cadres ayant un commandement sur des collaborateurs le coefficient SYNTEC est 210.

(3.3) : Poste à grande responsabilité, le coefficient à appliquer est de 270.

Ainsi, d’une manière plus concrète, le coefficient SYNTEC sert à calculer le salaire de base minimum et à servir de repère pour les augmentations de salaire. Il doit figurer sur le bulletin de paie du salarié. Si le coefficient ne correspond pas au barème de la CNN SYNTEC, le conseil de prud’hommes préconise vivement un reclassement.