Climatisation de bureau : 4 astuces pour choisir le bon modèle

Climatisation de bureau

Des conditions de travail confortables garantissent un rendement satisfaisant. Rendre agréable votre bureau en y installant un climatiseur constitue une excellente idée. Voici 4 astuces efficaces pour trouver le modèle parfait.

Astuce n° 1 : choisir le modèle de la climatisation de bureau en fonction de la puissance

Avant de solliciter un spécialiste en pose de climatisation, vous devez effectuer le choix du modèle. N’hésitez pas à demander l’avis de ce professionnel pour prendre la bonne décision. Vous devez évaluer la puissance nécessaire pour votre bureau. Celle-ci dépend notamment de la superficie de votre local. Le British Thermal Unit est l’unité à utiliser pour cette estimation. En rappel, 1BTU/h égale à 0,292 9 et 800 BTU convient pour 20 m². Ne minimisez pas l’impact de votre appareillage dans le calcul. En effet, vos équipements électroniques peuvent produire de la chaleur pendant leur utilisation. Cette libération doit être prise en compte pour une prévision vraisemblable.

Astuce n° 2 : optez pour la meilleure climatisation de bureau en considérant la consommation électrique

L’usage de la climatisation va changer vos habitudes de consommation énergétique. Vous pourrez constater une grande augmentation. Pour contourner ce risque éventuel, prenez en compte la classe énergétique lors du choix de votre climatisation. Un prototype compris entre A++ et A va certainement coûter plus cher, mais à long terme, vous serez gagnant. Le climatiseur porte une étiquette sur laquelle figure cette information. Celle-ci doit spécialement attirer votre attention. Grâce à elle, vous pouvez facilement réaliser un comparatif des différents modèles de climatiseurs de bureaux disponibles. Gardez à l’esprit que plus la puissance exprimée en KWh est grande, plus les dépenses vont s’accroître.

Astuce n°3 : choisissez des modèles silencieux pour la climatisation de votre bureau

Lors du choix d’un climatiseur de bureau, privilégiez les modèles silencieux. Ils sont les plus coûteux, mais parfaits dans un espace de travail dédié à la réflexion. Pour une marge de volume sonore comprise entre 45 et 60 dB, vous pouvez tolérer un équipement de faible intensité.

Astuce n°4 : testez les fonctionnalités du climatiseur de bureau

Au-delà du volume sonore, vous devez également considérer les différentes fonctionnalités de votre accessoire. En général, cet appareil doit pouvoir filtrer l’air de votre pièce pour la débarrasser :

  • des mauvaises odeurs ;
  • de la poussière ;
  • et des microbes.

N’hésitez pas à vous tourner vers un modèle équipé d’une télécommande et d’un système de programmation pour une utilisation plus agréable.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES