La bande podotactile ou bande d’éveil vigilante (BEV) est conçue pour avertir toute personne aveugle ou malvoyante d’un danger immédiat en marchant. Selon le décret n ° 2006-555 du 17 mai 2006, cet outil de prévention est désormais obligatoire dans tout ERP (établissements recevant du public) et IOP (installations ouvertes au public). Actuellement, la norme NF P 98-351 constitue l’unique règlementation en vigueur régissant son utilisation.

Les dimensions des bandes podotactiles

Selon la norme NF P 98-351, les bandes podotactiles existent en deux formats bien distincts dont :

  • la largeur standard,
  • la largeur réduite.

Rendez-vous sur ce site pour découvrir une sélection d’équipements podotactiles. Vous y trouverez certainement le matériel qu’il vous faut.

La barre de largeur standard est composée de 8 plots dans le sens de la profondeur. Chacun se décale sur une largeur de 587,5 mm avec un jeu de plus ou moins 5 mm.

En ce qui concerne la bande de largeur réduite, elle contient des lignes avec 5 et 6 plots dans le sens de la largeur sur 400 mm. On l’utilise généralement dans des endroits étroits.

Les obligations de positionnement des bandes podotactiles

Les dispositifs d’éveil de la vigilance permettent avant tout de transmettre un message cohérent à tous les malvoyants : le danger et les obstacles. Ce message ou ce signe doit être facilement détectable avec les pieds ou les béquilles.

Par conséquent, il ne faut pas placer les bandes podotactiles n’importe où. Toujours selon la norme NF P 98-351, ce dispositif trouvera idéalement sa place :

  • sur tout transport public guidé, quai maritime ou fluvial,
  • face à une autoroute ou à un passage à niveau,
  • sur la route ou dans l’espace public et sur chaque plateforme intermédiaire,
  • en haut d’un escalier sur un espace public ou sur la voirie.

bande podotactile normes

Pour ce qui est des nouveaux bâtiments publics, les bandes podotactiles doivent être placées en amont et en aval de tout plan incliné mécanique. En dehors de ces cas spécifiques, il est interdit d’installer des bandes podotactiles.

Les normes d’instauration des bandes podotactiles

Afin de se conformer à la norme NF P 98-351, la pose d’un dispositif d’éveil à la vigilance se doit d’être identique pour tous les ERP. En effet, les bandes podotactiles doivent :

  • se situer à 50 cm avant l’obstacle avec un écart de plus ou moins 2 cm toléré afin de permettre un pas de freinage suffisant aux personnes à mobilité réduite ;
  • se placer de façon à ce que les plots soient disposés horizontalement au niveau de la connexion des plaques ;
  • créer un contraste visuel avec le sol sur lequel il se trouve ;
  • s’implanter parallèlement à la première marche de l’escalier ou au bord du trottoir devant le passage pour piéton.

Les normes au niveau de la couleur et contraste

Concernant la couleur, les bandes doivent être comparées au sol pour les rendre plus faciles à identifier par les malvoyants. La norme NF P 98-351 fixe un contraste visuel de 70 %.

Cependant, il est possible de trouver des bandes de couleurs dans les bureaux ERP et les IOP. En effet, ces cas s’observent dans les endroits qui disposent de sols plus souples et de couleurs différentes.