Au cours de son exploitation, l’entreprise est exposée à de nombreux risques. De même, elle peut, involontairement ou volontairement causer préjudice à autrui. Dans les deux cas, des dommages devront être réparés. Pour se couvrir, l’entreprise a tout intérêt à souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle ou assurance RC Pro. Dans la suite, découvrons quelle est la nécessité de le faire.

Définition de la responsabilité civile d’une entreprise

Selon la loi, celui qui cause un dommage ou un préjudice à autrui est tenu de le réparer. Au cours de son exercice, l’entreprise peut causer des dommages d’ordre corporels, matériels ou immatériels à une tierce personne (client, fournisseur, employé, etc.) ou à un bien. La responsabilité civile d’une entreprise est donc l’obligation d’indemniser une victime en cas d’accident, de négligence, de faute, d’imprudence, etc. 

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile ?

L’assurance responsabilité civile permet de couvrir tous les dommages et risques dont l’entreprise peut être tenue pour responsable au cours de son exploitation. Par exemple, si l’un de vos clients a accidentellement détruit l’un de vos équipements, c’est votre assureur qui se chargera de réparer les dommages. Il en est de même si l’un de vos livreurs cause des dommages sur le véhicule d’une tierce personne.  Et pour en savoir plus, découvrez les explications de ce spécialiste de la responsabilité civile entreprise.

Qui doit souscrire à une assurance RC Pro ?

Vous devez savoir qu’il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance RC Pro. Toutefois, il est recommandé de le faire pour se protéger et protéger l’ensemble de son activité. L’assurance responsabilité civile professionnelle est uniquement obligatoire pour certaines professions libérales ou réglementées : les professionnels de la santé, les huissiers, les comptables, les agents immobiliers, les experts-comptables, etc.

Pourquoi est-ce si important de souscrire à une assurance responsabilité civile ?

Les dommages résultants d’un accident, d’un acte de négligence ou d’une erreur, ont un caractère imprévisible. À tout moment, l’entreprise peut être amenée à indemniser une tierce personne. De même, elle peut être victime de dommages ou d’un préjudice.

Ne pas souscrire à une assurance, c’est prendre le risque de devoir réparer les dommages à ses propres frais. Or, les dépenses à consentir peuvent coûter très cher. À noter que cette assurance couvre aussi l’entreprise ou son activité, au cas où elle serait victime de dommages liés à une catastrophe naturelle, à un incendie, à un cambriolage, etc.

Qui est concerné par l’assurance responsabilité civile entreprise ?

L’assurance responsabilité professionnelle couvre les dommages que pourraient occasionner l’activité de l’entreprise, le chef d’entreprise, les salariés, les stagiaires ou encore les apprentis. Les sous-traitants, les animaux, le matériel propriété de l’entreprise ou l’équipement loué et les locaux professionnels sont également concernés.