La pratique du télétravail se démocratise de plus en plus en France. La crise sanitaire liée au coronavirus a incité de nombreuses entreprises à proposer cette alternative de travail à leur salarié. Seulement, elles n’ont pas toutes anticipé les besoins en termes d’équipement, pour garantir le confort et la santé de leurs salariés. Dans cet article, découvrez comment prévenir et éviter le mal de dos en télétravail et nos conseils pour choisir une chaise de bureau et équiper convenablement vos collaborateurs.

Les mauvaises habitudes du télétravail à bannir

En France durant l’année 2020, les télétravailleurs ont représenté un tiers de la population active française, comme l’explique ce site. Un nombre important de personnes qui n’ont pas toujours pu s’équiper et s’installer de façon optimale à domicile. Voici quelques mauvaises habitudes souvent constatées en télétravail.

Travailler sur le canapé

Travailler à la maison est souvent l’occasion de changer ses habitudes de bureau. C’est pourquoi, certaines personnes préfèrent s’installer sur leur canapé, plutôt que sur une chaise de bureau. Si cela semble plus confortable, c’est en fait une mauvaise idée. Dos courbé, tête penchée, écran proche du visage… Tout est réuni pour entraîner des douleurs physiques et des troubles de la santé.

Utiliser une chaise classique ou pliante

Par manque d’équipement, certains télétravailleurs passent leurs journées sur leur table à manger, assis sur une chaise traditionnelle ou une chaise pliante. Là encore, cette installation est loin d’être optimale. Souvent, la chaise n’est pas adaptée pour être à la bonne hauteur, elle n’est d’ailleurs pas réglable en hauteur. En plus, son assise peut être dure et difficile à supporter pendant des heures. Enfin, le dossier est rarement adapté contrairement à ceux que l’on peut avoir sur un fauteuil de travail professionnel.

Travailler tête baissée sur un écran d’ordinateur portable

Dernière mauvaise habitude constatée chez les télétravailleurs : l’utilisation d’un ordinateur portable, posé sur la table. Vous l’aurez compris, cela est très mauvais pour les cervicales, puisque l’écran est bien plus bas que les yeux du travailleur.

Fauteuil de bureau, équipements… Les bonnes pratiques à adopter

Mais alors, que faut-il faire pour mettre en place un télétravail dans les meilleures conditions ? Fauteuil de bureau, table, accessoires ergonomiques… Voici les bonnes pratiques à adopter et le matériel à fournir à vos collaborateurs.

Utiliser la bonne surface de travail

Pour être bien installé, vos salariés ont besoin d’une surface de bureau suffisante. S’ils n’ont pas de table à manger ou peu d’espace, vous pouvez leur proposer une table extensible ou pliante ou un bureau d’angle. Ce type d’équipement doit avoir une profondeur suffisante pour ne pas que le salarié soit trop près de son écran (privilégier une distance entre les yeux et l’écran d’au minimum 40 cm et jusqu’à 74 cm).

Miser sur un fauteuil de bureau confortable réglable

La chaise de bureau est un élément clé du confort et de la santé des collaborateurs en télétravail. Misez sur un fauteuil de bureau confortable et surtout réglable. De cette manière, le travailleur pourra ajuster la hauteur en fonction de son bureau, profiter d’un dossier pour rester bien droit et s’installer confortablement grâce à des accoudoirs par exemple.

Investir dans les bons accessoires

Pour parfaire l’assise et la position des salariés, il est possible de leur fournir des accessoires en complément d’un bon fauteuil de bureau :

  • Le repose-pieds : il permet de relever légèrement les pieds et de les poser bien à plat en conservant un angle de jambe droit.
  • Le support d’écran : il permet de surélever l’écran et de le positionner à la bonne hauteur (haut de l’écran = niveau des yeux). Pour les personnes travaillant sur ordinateur portable, il existe des supports pour le positionner en hauteur (veiller à fournir un clavier et une souris en complément pour une utilisation optimisée).