Secteur agroalimentaire : les enjeux

Malgré la crise, les acteurs du secteur agroalimentaire ont fait preuve d’un engagement sans faille afin de fournir aux consommateurs des produits de qualité. Toutefois, il fait face à de nombreux défis qu’il s’agisse du domaine environnemental ou que cela concerne l’amélioration de la productivité. Quels sont les enjeux importants dont il faut prendre connaissance dès maintenant afin de s’adapter et d’anticiper les bonnes stratégies ?

Agroalimentaire : la lutte contre la disparition de la biodiversité et les changements climatiques

Le secteur agroalimentaire joue un rôle primordial dans la lutte contre les changements climatiques et la protection de la biodiversité. Vous devez analyser le choix des matières premières que vous utilisez dans la production. Les consommateurs veulent à présent consommer de la nourriture saine tout en préservant l’environnement. Il faudra donc désormais vérifier le mode de production des matières premières utilisées ainsi que leur impact sur l’environnement.

De même, les emballages écoresponsables, les étapes de transformations, les méthodes de transports sont autant de leviers sur lesquels vous devrez œuvrer pour lutter contre le réchauffement climatique et assurer le maintien de la biodiversité.

L’hygiène et la sécurité environnementale (HSE) au sein de l’agroalimentaire

Au vu de la sensibilité actuelle de vos consommateurs, il est essentiel de vous assurer de la sécurité alimentaire à chaque étape de la production et du respect des nombreuses règles liées à la crise de la Covid-19. Pour cela, vous pouvez faire appel à des experts HSE comme la société Red-on-line qui vous aideront à profiter des opportunités et gérer efficacement les menaces qu’implique cette crise.

Les nouveaux défis HSE que vous devrez relever nécessitent le suivi quotidien de l’évolution de l’épidémie et des recommandations concernant le travail. De plus, il vous faudra mettre à jour les documents d’évaluation des risques et particulièrement ceux biologiques. De même, vous aurez à mettre en place un plan de continuité des activités pour maintenir une certaine dynamique dans la réalisation des différentes tâches au sein de la chaîne de production. Vous devrez également fournir aux télétravailleurs des recommandations intuitives afin de faciliter la communication avec ceux qui travaillent en présentiel.

La promotion des mesures de prévention est également un facteur majeur à prendre en compte dans la gestion de l’hygiène et la sécurité de l’environnement. Pour ce faire, vous devrez sensibiliser vos collaborateurs et employés sur le bien-fondé de ces mesures afin de vous assurer qu’ils les comprennent et les mettent en pratique. Cela revient donc à organiser les dispositions au sein des postes de travail de sorte que les mesures barrières soient respectées. Tout cela permettra d’assurer la sécurité alimentaire de vos consommateurs.

agroalimentaire expertise HSE

Secteur agroalimentaire : les défis environnementaux à relever

Le principal enjeu auquel devra faire face l’agroalimentaire à ce niveau concerne les emballages en plastique et les déchets. En effet, il vous faudra maintenant privilégier les emballages réutilisables, recyclables ou biodégradables. Il y a également la mise en place d’un modèle d’économie circulaire pour réduire le gaspillage des ressources et limiter la production des déchets qui seront éliminés après une seule utilisation.

Ce modèle concerne surtout le plastique qui constitue l’une des principales sources de pollution des mers et océans. Il faudra trouver des moyens de réduire l’usage du plastique et investir dans le développement du recyclage. Cela passera essentiellement par la production de nouveaux matériaux pour l’emballage de vos produits. Aussi, il faudra penser à améliorer les dispositifs de collecte et les solutions de recyclage mis en place par les autorités. Enfin, l’incorporation de matériaux issue de la bioéconomie dans les emballages est une option que vous devez également prendre en compte.

L’intégration de la bioéconomie au sein de l’agroalimentaire

Dans le but de valoriser tous les produits dérivés de la production, le secteur agroalimentaire devrait recycler les ressources agricoles à sa disposition pour offrir à la population des produits biosourcés. Il peut s’agir de bioénergies (biocarburant, biométhane, etc.) ou de matériaux biosourcés tels que des matériaux pour la construction, le papier-carton, le textile, etc.

Toujours dans l’optique de la protection environnementale, le biocarburant permettra de compléter la production alimentaire au sein des industries. L’utilisation du biocarburant issue de cette transformation permettra de réduire les émissions de carbone et les déperditions énergétiques.

La promotion et le développement des bioraffineries sont également très importants, car elles seront situées à proximité des aires agricoles et forestières. Cela permettrait de ne pas délocaliser la main-d’œuvre rurale et de fournir des emplois tout en produisant de l’énergie pour le fonctionnement des industries.

La production axée sur l’esthétique

La plupart de vos consommateurs sont concentrés sur leur bien-être physique. Il vous faudra alors revoir l’ensemble de vos productions pour réduire, voire bannir le sucre. Vous devrez également limiter votre utilisation des graisses et des additifs non naturels. La tendance actuelle est à l’intégration dans les aliments riches en fibres, de probiotiques et de prébiotiques. Ces aliments devront avoir un impact positif sur la peau, le physique et même les cheveux de vos consommateurs.

Il vous faudra donc revisiter toute la formulation et la production afin de fournir des produits présentant toujours de bonnes propriétés visuelles et organoleptiques tout en utilisant prioritairement ces matières premières.

secteur agroalimentaire enjeux social et environnemental

L’amélioration des informations mises à la disposition des consommateurs

Les consommateurs s’intéressent de plus en plus au contenu de leur alimentation. L’idéal serait donc que le secteur agroalimentaire repense les données disponibles sur les emballages pour ses clients. L’évolution de la technologie permet de relever le niveau de codage, des capteurs et de traitement de données. La mise en place de ces techniques de traçabilité des produits permettra à de nombreuses entreprises de faire ressortir leurs spécificités auprès des consommateurs et donc d’obtenir plus d’attention.

L’optimisation des chaînes de production dans l’agroalimentaire

Le numérique permet un énorme gain de productivité sur toute la chaîne de production. La création d’algorithmes plus performants permettra d’optimiser le travail à la chaîne pour une plus grande production. Vous pourrez diviser les différentes activités et réduire les pertes. De plus, le développement de la robotique et de l’intelligence artificielle offre une nouvelle dimension en ce qui concerne la rapidité et la fiabilité de la manutention des objets lourds.

Le secteur de l’agroalimentaire a visiblement d’énormes challenges à relever puisque la pandémie de Covid-19 a permis de comprendre qu’il faut mettre en place des techniques de production plus efficaces afin d’augmenter la production.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES