Quel type d’adoucisseur d’eau choisir pour un ERP ?

Les effets du calcaire sur la santé et les dommages au niveau des canalisations motivent à l’utilisation d’un adoucisseur d’eau. Cet appareil permet de fournir une eau douce, déminéralisée et purifiée. Si ce système est le plus souvent utilisé à la maison, il y a tout intérêt à l’installer dans les ERP (Établissements Recevant du Public) pour garantir la qualité de l’eau qui y est distribuée en masse. Dans ce cadre, il convient de choisir le dispositif adapté aux exigences de ces lieux.

L’adoucisseur d’eau à injection de CO2

Le système le plus connu, utilisé pour déminéraliser l’eau, est l’adoucisseur à résine de sel. Toutefois, son fonctionnement est souvent controversé. De plus, la norme sanitaire ARS interdit l’utilisation d’adoucisseur au sel au sein des ERP. Cette exigence est surtout appliquée pour l’eau de boisson. Pour les autres utilités, l’appareil se devra d’être entretenu de manière régulière.

Pour vous défaire des mesures d’entretien engageantes, l’adoucisseur à injection de carbone, à l’exemple du modèle Décalc, est l’alternative à votre avantage. Son principe de fonctionnement a été longuement exploité au niveau des grandes industries de traitement de l’eau. Désormais, il est appliqué à l’avantage du grand public.

L’adoucisseur d’eau à injection de CO2 permet d’abaisser le pH de l’eau de façon à ce que celui-ci soit inférieur au pH de saturation. Ainsi, le calcaire se dissout complètement et de manière naturelle dans l’eau. Par ailleurs, l’utilisation du CO2 favorise un bon équilibre calco-carbonique. Cela préserve les canalisations.

L’avantage de l’adoucisseur d’eau au CO2, c’est qu’il préserve la qualité de l’eau. De plus, son fonctionnement est à la fois écologique et économique, car il n’y a pas besoin de rincer le sel. Son entretien est alors plus facile.

Adoucisseur d'eau

L’adoucisseur d’eau par filtration

Comme son nom l’indique, cet adoucisseur utilise un système de microfiltration, à placer dans la conduite d’arrivée d’eau. Le filtre, par sa finesse, permet de retenir les minéraux en suspension. En y ajoutant un filtre antibactérien, le dispositif en place sera plus efficient. Cette mesure est d’autant plus sollicitée dans les conduits d’eau chaude sanitaire dans les ERP.

L’avantage de l’adoucisseur d’eau par filtration, c’est qu’il n’a besoin d’aucune alimentation électrique pour fonctionner. Aussi, vous devez penser à changer le filtre de manière régulière. Cela vous permettra de garantir son efficacité sur le long terme.

L’adoucisseur d’eau magnétique

Depuis plusieurs années déjà, l’aimant a été utilisé au niveau de l’arrivée d’eau pour améliorer la qualité de l’eau. Plus tard, il s’est vite développé, laissant place aux systèmes catalytiques, électromagnétiques, à induction ainsi que les électroaimants.

L’adoucisseur magnétique agit en modifiant les molécules d’eau. De ce fait, le calcaire ne pourra plus se fixer ni se cristalliser au passage de celle-ci. Le fonctionnement de cet appareil est donc respectueux de l’environnement et sans entretien. Cependant, vous devez veiller à ce que son installation se fasse à proximité de l’arrivée d’eau pour que le champ magnétique fonctionne de manière optimale.

Notez aussi qu’il s’avère inefficace lorsque la dureté de l’eau excède 171 mg/L. Faites donc en sorte d’analyser le taux de calcaire à l’arrivée de l’eau avant de sélectionner la solution d’adoucissement qu’il vous faut.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES