Mobilité interne : avantages et processus de mise en place ?

Nombreuses sont les entreprises qui désirent proposer des avancements d’échelons à leurs salariés. Pour ces dernières, l’instauration du programme de mobilité interne est une option parfaite pour faciliter l’évolution professionnelle des collaborateurs au sein d’une entreprise. En-dehors de l’amélioration considérable de la motivation et de l’engagement des salariés, la mobilité peut être avantageuse pour les entreprises à bien d’égards. Cet article vous propose un tour d’horizon sur les avantages notables de ce processus. Ici, vous saurez également comment mettre en place une mobilité interne.

 

C’est quoi la mobilité interne ?

 

La mobilité interne en entreprise se présente comme un processus permettant le changement de poste ou de service d’un salarié au sein d’une même entreprise. Le salarié peut de façon unilatérale solliciter une demande de mobilité ou se voit proposer une telle option à travers le personnel de ressources humaines. L’instauration de la mobilité interne ne tient pas compte de l’importance de l’entreprise, car elle peut être bien mise en place dans une PME comme dans une grosse structure. Dans les petites entreprises par exemple, les employés sont tenus d’être aptes à la polyvalence. La capacité des employés à s’intégrer rapidement et aisément dans une entreprise peut être un avantage majeur dans le processus d’avancement. Avec les boîtes, où l’organisation est structurée, le processus de mobilité interne s’effectue facilement. Une fois qu’un poste s’ouvre, les employés peuvent en profiter, soit pour une mobilité verticale ou une mobilité horizontale.

 

Quels sont les atouts de la mobilité interne ?

 

La mobilité interne est un programme qui peut être aussi bien avantageux pour le salarié que pour l’entreprise. Voici les bénéfices que peuvent tirer les deux parties dans leur cadre respectif.

 

Bénéfices pour la société

Pour une entreprise, la mobilité interne se présente comme une option idéale pour limiter les frais liés au recrutement. En effet, émettre des offres d’emploi en interne peut s’avérer moins onéreux que la diffusion d’une annonce sur des plateformes de recrutement ou par le biais d’une structure de recrutement. Ce système est moins chronophage en matière de recrutement. De même, pour l’entreprise, ce processus offre une opportunité de réduire le temps d’intégration d’un employé. Le temps d’adaptation est d’autant plus rapide pour un collaborateur interne que pour un salarié embauché à l’externe. La mobilité interne crée également un canevas pour le développement des talents internes, la motivation des employés et leur fidélisation. Une mise en place efficace de ce programme et une gestion optimale des carrières boostent efficacement la productivité de la boîte. Ce programme offre un avantage significatif pour la notoriété de l’entreprise. La réussite du processus permet d’ériger la marque au rang des meilleures structures de son domaine. Cela permet, par ricochet, d’attirer de nouveaux talents.

 

Bénéfices pour l’employé

Du côté de l’employé également, elle permet une mutation ou un avancement de poste. Ce processus accroît la progression professionnelle de chaque salarié. Il permet aux salariés de demeurer dans une entreprise dont il maîtrise déjà les rouages et les outils de fonctionnement. Aussi, la mobilité interne permet aux salariés d’accroître leur connaissance sur les notions de domaine d’activité de l’entreprise. Ils sont par ailleurs à même de se surpasser et de poursuivre leur carrière professionnelle au sein de la même boîte.

 

Quelles sont les stratégies pour favoriser la mobilité interne ?

 

Mettre en place la mobilité interne dans une entreprise nécessite la prise en compte d’un certain nombre d’éléments.

 

Mise en place d’une nouvelle politique dans la structure

Mettre en place de nouvelles règles sur la culture de l’entreprise est essentiel dans un processus d’instauration de la mobilité interne. Cette stratégie booste l’envie des collaborateurs de postuler pour les différents postes disponibles dans la boîte. Cette mutation aura pour but d’étendre la perspective des salariés sur la politique de fonctionnement et d’avancement d’une carrière professionnelle au sein de l’entreprise. Il est d’autant nécessaire de rappeler qu’en tant que manager d’une structure, la responsabilité vous incombe de vous soucier de l’avancement et de la progression de vos collaborateurs. Cela permet d’assurer leur employabilité dans les différentes niches du marché de l’emploi. La mobilité interne offre une piste pour résoudre ce problème. Également, lorsqu’un salarié évoque la nécessité d’avancer sur le plan professionnel, vous devez accorder de l’importance à sa requête. Si possible, vous devez mettre les moyens nécessaires pour l’aider à atteindre son but.

 

Adoption d’une démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC).

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) est une approche utilisée par de nombreuses entreprises. Elle favorise l’appréhension des évolutions liées au paysage interne de l’entreprise. Les entreprises possédant un personnel de plus de 300 personnes sont tenues de l’adopter. Toutefois, elle est nécessaire pour toutes les structures qui désirent simplifier leur mobilité interne. La méthode pourra notamment s’axer sur un plan de développement des compétences permettant de cerner les génies de votre entreprise.

 

Implication des managers

Les managers sont des acteurs incontournables d’une entreprise. Ils disposent d’informations pertinentes sur chaque membre du personnel. De ce fait, ils sont à même de dénicher les profils susceptibles de participer au programme de mobilité interne. Cela rend flexible la relation entre les managers et le personnel RH.

 

Formalisation de la politique de mobilité interne

Pour diffuser les nouvelles résolutions en matière de mobilité ou de recrutement interne, une formalisation du processus est nécessaire. Cela s’effectue à travers une charte incluant des données comme les clauses d’ouverture d’un poste à l’interne, les ressources nécessaires pour s’enquérir des offres, le processus de recrutement et les critères de sélection.

 

Diffusion d’informations sur les postes

Il arrive que, de façon ponctuelle, les entreprises engagent un processus de recrutement et qu’aucun profil ne soit optimal pour le poste envisagé. Dans ces cas, l’entreprise devra effectuer sa communication de recrutement à travers une annonce de mobilité interne.

Pour que tous les employés de la structure soient au même titre d’information, l’offre de recrutement pourra être diffusée sur une plateforme internet de recrutement réservée uniquement aux employés de la boîte. Le processus s’effectue généralement à travers une liste d’envoi par email ou par messagerie de la part de l’entreprise. Le but est d’informer les employés qu’une nouvelle offre de recrutement est émise.

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES