Le destin de votre entreprise à survivre après la perte de son plus gros client réside dans l’évaluation et l’exécution de certaines  directives

La satisfaction d’un client peut changer à tout moment et vous laisser chancelant en remettant en question votre performance. Presque toutes les entreprises seront confrontées à ce dilemme et c’est la façon dont vous faites face à l’échec qui détermine si vous survivez économiquement ainsi qu’émotionnellement. Voici quelques-unes des lignes directrices que les entreprises peuvent utiliser à l’avenir après avoir perdu leur plus gros client et qui cherchent à surmonter la tempête.

Toujours s’attendre à l’inattendu

La réalité est que les clients peuvent potentiellement mettre fin à vos services à tout moment. La meilleure façon de planifier de telles pertes est de mettre en place un programme qui comprend cela et fonctionne en conséquence. L’un des moyens est de prévoir des conditions de sortie dans tous les contrats que vous avez pour mieux résister à la piqûre d’une résiliation brutale de vos services. Généralement, ces conditions vous donnent un préavis minimum de 60 à 90 jours avant la résiliation.

Déterminer pourquoi un client part

Lorsqu’un client annonce qu’il part, le premier ordre du jour est de déterminer pourquoi et d’apprendre de vos éventuelles erreurs. Soyez franc avec lui, interrogez les raisons de son départ et mettez un point d’honneur à réévaluer vos services et à en tirer les leçons. Cela ne fera que renforcer votre entreprise à l’avenir.

Réviser votre stratégie marketing

Peut-être que votre méthode d’image de marque, votre ciblage et votre message ne fonctionnent pas, et que cela rebute vos clients actuels et futurs. Si votre plus gros client annonce son départ, une étape cruciale de la survie consiste à vous assurer que vous envoyez le bon message aux nouvelles entreprises potentielles et que vous disposez des outils et du personnel nécessaires pour les exécuter efficacement. Si nécessaire, envisagez une nouvelle perspective pour les campagnes de marketing, l’optimisation des moteurs de recherche, le contenu des médias sociaux et l’interaction avec les clients afin d’améliorer la position de vos entreprises.

Évaluer la concurrence

Pour un succès optimal, vous devriez toujours vous faire un devoir d’évaluer vos concurrents afin de rester en tête du peloton. Faites une recherche approfondie et découvrez quels sont leurs schémas marketing, leurs forces et leurs faiblesses, et comment vous pouvez concevoir une formule gagnante qui éclipse leurs produits et services.

Donnez à vos clients existants un statut amélioré

Après la perte de votre plus gros client, il n’y a pas de temps à perdre à se lamenter. Au contraire, c’est le moment de recentrer les efforts sur les clients que vous avez encore. Passez en revue votre carnet de clients et voyez comment vous pouvez leur proposer de meilleures options et de meilleurs tarifs. Si cela nécessite des rabais et des remises pour maintenir le taux de satisfaction, faites-le. Chaque trimestre, en effectuant des actions comme celles-ci, vous vous assurerez de maintenir les entreprises que vous avez.

Donnez-vous un ‘E’ pour effort

Personne ne veut perdre un client, mais la réalité est qu’une fois que cela se produit, vous devez être prêt à recalibrer votre modèle d’affaires et à vous assurer que vous prospérez à long terme. Si votre plus gros client s’enfuit, chaque euro facturé et chaque heure travaillée sont essentiels. Ne perdez pas de temps et ne laissez pas votre entreprise passer au second plan. Au lieu de cela, déterminez le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour réussir et restez cohérent.

N’échouez pas deux fois de la même manière

Vous pourriez perdre à nouveau des clients à l’avenir, mais veillez à ne jamais les perdre de la même manière que les précédents. Aucune entreprise ne devrait dépendre d’un seul client pour l’ensemble de ses revenus. Après avoir perdu votre plus gros client, l’un de vos principaux objectifs devrait être de vous diversifier autant que possible pour limiter les pertes de revenus futures. De cette façon, vous pouvez vous protéger si un secteur fait faillite et que vous cherchez des clients dans un autre.

Voir les revers comme un fait temporaire de la vie d’une entreprise

Une perte importante a parfois une façon étrange de galvaniser une équipe vers l’excellence. Si votre plus gros client décide de partir, profitez de l’occasion pour vous asseoir avec vos collègues et mettre en place un nouveau plan de réussite auquel tout le monde est prêt à adhérer. Une équipe responsabilisée sera plus disposée à se battre lorsque les enjeux sont élevés et qu’une tempête doit être traversée.

Départ avec grâce

La nouvelle va piquer, mais si votre plus gros client part, soyez excessivement gracieux pendant son départ et souhaitez-lui de futurs succès. La voie noble est toujours la meilleure voie à suivre.