France ou Suisse : quel est le meilleur endroit pour entreprendre ?

Vous souhaitez créer une entreprise, mais vous ne savez pas dans quel pays entre la France ou la Suisse entreprendre ? En effet, ces deux pays offrent de nombreuses opportunités permettant de réussir votre projet. Pour vous aider à faire un choix éclairé, sachez quels sont les avantages de créer une entreprise dans chacun de ces deux pays. 

 

Pourquoi entreprendre en Suisse ? 

 

La Suisse est l’un des pays qui a connu une grande stabilité économique depuis la crise mondiale de 2008. Par ailleurs, le climat social est très favorable, ce qui encourage l’innovation et le progrès. Comme la Suisse offre plusieurs avantages aux entrepreneurs, de nombreuses entreprises ont décidé d’ouvrir leurs portes dans le pays. En effet, les démarches administratives pour la création d’entreprise ont été simplifiées. Des plateformes comme Entreprendre.ch permettent aux entrepreneurs de créer simplement et en ligne leur société en Suisse.

 

Soutien du gouvernement pour les nouvelles entreprises 

Tout entrepreneur qui veut créer une entreprise en Suisse, qu’il soit étranger ou résident, peut bénéficier du soutien du gouvernement. Voici entre autres quelques-uns de ces aides :

  • subventions pour le remboursement des prêts bancaires ou les garanties de prêts ;
  • vacances fiscales ;
  • exemption de taxes sur 10 ans dans certains cantons.

 

La fiscalité

Comparée aux autres pays, la Suisse propose une fiscalité très intéressante. Chaque canton a la possibilité de déterminer son taux d’imposition. De même, les entrepreneurs peuvent également négocier. Toutefois, cela dépend de quelques critères, à savoir le secteur d’activité, le type d’implantation et la durée. 

 

Une position géographique stratégique

L’emplacement de la Suisse est très favorable pour accéder plus facilement aux marchés internationaux. En effet, les opportunités ne manquent pas pour faire évoluer votre marque dans les 4 coins de l’Europe, l’Asie de l’Ouest, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. De plus, vous pourrez bénéficier de produits hors-taxes

 

Pourquoi entreprendre en France ? 

 

La France est un pays très intéressant pour les nouveaux entrepreneurs qui veulent investir. C’est un pays prestigieux, où vous pourrez trouver beaucoup d’opportunités pour rencontrer de nouveaux prospects. En effet, vous aurez la possibilité d’échanger avec d’autres pays, ayant une économie très stable sur le plan mondial, comme l’Afrique ou le Royaume-Uni. L’une des plus grandes forces de la France est le prestige de ses produits. En effet, le label « Made in France » peut être un facteur déterminant dans la réussite de votre projet. Les produits fabriqués en France sont reconnus à l’international. Depuis 2019, l’Etat soutient les entrepreneurs à travers certains dispositifs fiscaux. Par ailleurs, ils ont l’avantage de bénéficier d’un financement dans la création d’entreprise

 

Dans quel pays créer votre entreprise ?

 

En tenant compte des réalités suivantes, choisissez le meilleur pays, dans lequel il serait mieux d’entreprendre votre projet :

 

La constitution des statuts 

La constitution de statut n’est pas la même en France et en Suisse. Pour créer une société en Suisse, vous devez aller chez un notaire pour l’immatriculer. Lorsque vous obtiendrez un acte notarié, vous pourrez choisir le nom de votre entreprise, tel qu’imposé par les réglementations en vigueur. En revanche, il n’est pas obligatoire de faire appel à un notaire pour constituer un statut en France. 

 

Les aides de l’Etat pour la création d’entreprise 

En principe, vous pourrez bénéficier de l’aide de l’Etat dans la création de votre entreprise dans les deux pays. Toutefois, afin de bénéficier de ces aides, vous devez vous renseigner et bien respecter les conditions. 

 

Le capital social de l’entreprise

En principe, les entreprises individuelles ne sont pas obligées d’avoir un capital social en France ou en Suisse. Par contre, les sociétés ayant un statut SARL ou SA sont tenues de disposer d’un capital social. Cela a pour but de protéger le patrimoine des associés, en cas de faillite. En Suisse, le capital social pour les SA est fixé à 100 000 CHF. 

 

Une fiscalité plus avantageuse 

Avant d’ouvrir votre entreprise, il est essentiel de faire une étude de marché afin de mieux affronter la concurrence. De même, n’oubliez pas de prendre en compte le taux de fiscalité pour l’intérêt de votre entreprise. Visiblement, les conditions fiscales en Suisse sont plus avantageuses. 

Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES