La blockchain est une technologie qui permet de stocker et de transmettre des données de manière sécurisée et transparente. Fonctionnant sans organe central de contrôle, cette technologie est de plus en plus utilisée dans différents secteurs d’activité. Découvrez l’utilisation de la blockchain dans le secteur alimentaire.

La blockchain dans le secteur alimentaire : une traçabilité accrue

La technologie blockchain facilite la collaboration entre plusieurs acteurs intervenant à divers niveaux d’un processus de production. Ces derniers peuvent partager des données relatives à l’évolution de ce processus, ce sont des informations qui ne sont ni modifiables ou falsifiables. Par conséquent, chaque acteur du processus de production ne transmet que des données fiables et vérifiables.

La blockchain agroalimentaire concerne donc des informations relatives aux :

  • moyens de production,
  • moyens de stockage,
  • ou encore aux moyens d’élevage.

Producteurs, transformateurs et distributeurs renseignent des données informant sur le parcours du produit ce qui permet de retrouver ou de vérifier toute action ou transaction effectuée dans le processus de production. La blockchain apporte donc une traçabilité sans faille concernant les étapes de production.

La blockchain, dans le secteur alimentaire, indispensable pour la confiance des consommateurs

La blockchain n’implique pas que l’échange et le transfert de données entre acteurs du processus de production. Elle donne aussi la possibilité de partager ces informations avec le consommateur. L’objectif est de montrer au consommateur la provenance du produit qu’il s’apprête à déguster.  Ainsi, le consommateur est certain qu’aucune information sensible ne lui est cachée. Avec ce niveau de transparence, il n’a donc aucune réticence à consommer l’aliment.  La blockchain crée dès lors une relation de confiance entre le producteur et le consommateur. Elle permet de développer l’activité de l’entreprise et impacte donc les acteurs de la chaîne de production qui doivent produire plus et donc fournir un volume plus important aux points de vente. Ainsi, les supermarchés ont un stock plus grand qui s’écoule plus vite, grâce aux respects des normes de ces produits.

La blockchain pour une optimisation des coûts

Cette technologie améliore considérablement la chaîne logistique. En effet, grâce à son aspect collaboratif, elle permet de régler dans des délais courts tous les problèmes liés à la logistique et ainsi faire des économies pour l’entreprise. Le prix du produit va également baisser grâce à cette plus grande réactivité.  En plus de la logistique, la blockchain permet aussi de réduire les coûts liés au stockage. Un transport plus rapide implique la diminution des délais de stockage et donc des dépenses qui y sont liées. A la fin du processus, vous avez donc un produit fiable au meilleur prix.

La blockchain dans le secteur alimentaire : une solution de fidélisation

Tout distributeur rêve de fidéliser ses consommateurs. La blockchain aide à y arriver en instaurant un climat de confiance entre les distributeurs et les consommateurs. Conscients de ne bénéficier que de produits de première qualité, ils n’éprouvent pas le besoin d’aller voir ailleurs. La blockchain est une technologie avantageuse en tout point. Elle garantit par ses fonctions, une certaine sécurité aux acteurs de la chaîne de production. Elle permet également aux consommateurs de savoir avec exactitude ce que contiennent leurs assiettes.