Comment créer gratuitement son entreprise ?

 

Le statut freelance est devenu très populaire ces dernières années. Il séduit les personnes qui souhaitent mener une activité entrepreneuriale sans avoir à se soucier des formalités administratives liées à la gestion de l’entreprise. Il est actuellement possible de créer une entreprise gratuitement si vous êtes freelance. Toutefois, il existe de nombreux éléments à prendre en compte pour y parvenir. Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour créer votre propre entreprise sans dépenser de l’argent.

 

Qu’est-ce qu’un freelance ?

 

Il s’agit d’un travailleur indépendant qui gère son activité tout seul. Cela dit, il n’a ni patron ni employé. De plus, il n’y a pas de lien de subordination entre le travailleur et la société cliente. Toutefois, il peut déléguer certaines tâches à des prestataires externes. Être freelance n’est pas vraiment un statut juridique en soi. En fait, ce dernier peut choisir entre différents types de statut. Dans ce contexte, les indépendants privilégient en général le régime de la micro-entreprise et le statut entreprise individuelle grâce à leur simplicité fiscale. Les freelances peuvent également se déclarer en tant que personne morale en choisissant le statut EURL ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. Il existe actuellement de nombreux sites en ligne qui vous accompagnent dans la création d’entreprise gratuite. Ils vous épaulent tout au long du processus, à savoir :

  • la préparation du dossier ;
  • le conseil sur le choix des statuts ;
  • la rédaction et publication de l’annonce légale ;
  • la validation de votre dossier auprès du juriste ;
  • le dépôt au Greffe et obtention du K’bis.

Pourquoi créer son entreprise ?

 

Si vous êtes à la recherche de liberté et d’indépendance, créez votre entreprise en tant que freelance. De nos jours, environ 800 000 personnes se lancent dans cette voie pour de nombreuses raisons :

  • pour valoriser vos compétences ;
  • pour pouvoir participer à des projets innovants ;
  • pour améliorer votre réputation ;
  • pour avoir la possibilité de répondre à tous les appels d’offres.

Est-il possible de créer une entreprise gratuitement ?

 

Il convient de souligner qu’il n’est pas possible de créer une entreprise sans débourser aucun euro. En fait, en optant pour la procédure en ligne, vous pouvez juste vous acquitter de certains frais et honoraires. Autrement dit, il y a des démarches qui peuvent se faire gratuitement grâce aux offres proposées par des plateformes de création d’entreprise en ligne. Les frais obligatoires varient en fonction du type d’entreprise que vous souhaitiez créer. Par exemple, vous n’avez pas besoin de publier une annonce légale pour créer une entreprise individuelle.

 

Les frais administratifs obligatoires pour créer une entreprise individuelle

  • pour une entreprise commerciale : afin d’obtenir une immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS), vous devez débourser 34.32 euros. Toutefois, l’immatriculation est gratuite pour les auto-entrepreneurs ;
  • pour une entreprise artisanale : prévoyez environ 200 euros pour obtenir une immatriculation au registre des métiers. Cette procédure est gratuite pour les auto-entrepreneurs ;
  • pour les professions libérales : vous pouvez vous inscrire à l’URSSAF gratuitement.

Les frais administratifs obligatoires pour créer une société

Vous devez payer entre 200 à 800 euros pour faire une publication légale dans un journal (ce tarif varie en fonction d’un journal à un autre). De plus, prévoyez 49.92 euros pour obtenir une immatriculation au RCS.

 

Quelles sont les étapes à suivre pour créer une entreprise ?

 

La réalisation d’une étude de marché

La première chose à faire avant de créer une entreprise est de réaliser une étude de marché. Cette étape vous permet de déterminer la rentabilité de votre future entreprise. Pour ce faire, voici les éléments à définir :

  • l’offre : il s’agit de la prestation de services ou du produit proposé par l’entreprise ;
  • la demande : définissez qui seront vos futurs clients ;
  • l’environnement : cela rassemble tous les paramètres extérieurs qui pourraient influencer l’offre et la demande ;
  • la stratégie commerciale : il s’agit de l’approche à adopter pour attirer la clientèle ;
  • la construction du budget prévisionnel.

La réalisation d’une étude de marché peut être coûteuse. Dans certains cas, faire appel à un cabinet spécialisé est indispensable. Heureusement, il existe aujourd’hui un outil gratuit mis en place par l’Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques ou INSEE. Cet outil s’appelle « ODIL » ou Outil d’Aide au Diagnostic d’Implantation Local.

Pour utiliser cet outil, vous devez tout d’abord commencer par choisir la nature de votre activité parmi les 180 choix disponibles. Ensuite, sélectionnez votre zone d’implantation ou votre localité. Cela vous permet d’obtenir des informations intéressantes comme les concurrents à proximité, etc.

 

La construction d’un business plan

C’est une étape importante lors de la création d’une entreprise. Elle consiste à présenter votre projet de manière précise. Le business plan est un dossier comportant cinq parties, à savoir :

  • le pitch ou l’introduction de présentation ;
  • la présentation des services proposés par la future entreprise ;
  • la présentation de la stratégie commerciale ;
  • l’étude de marché ;
  • le prévisionnel financier.

Le choix du statut juridique

Lors du choix du statut juridique, vous devez prendre en compte les paramètres suivants ;

  • le nombre de collaborateurs ou d’associés ;
  • la somme des apports ;
  • l’imposition des bénéfices ;
  • le régime fiscal et social des associés.

La réalisation des formalités d’immatriculation

Les différentes choses à faire sont :

  • le dépôt du capital social (s’il y en a) ;
  • la rédaction des statuts (la dénomination et l’objet social, le siège social, la nature de l’activité, etc.) ;
  • le dépôt de votre dossier de demande d’immatriculation.
Sommaire
NOUS SUIVRE
ARTICLES LES + POPULAIRES