Cabinet médical : 4 conseils d’entretien

La pandémie du Covid-19 a rappelé aux professionnels et particuliers l’importance d’un nettoyage minutieux. Ces nettoyages qui étaient autrefois de simples formalités sont devenus vitaux aujourd’hui. La présence du virus a changé quelque chose de particulier au protocole de nettoyage, surtout dans les cabinets médicaux. En dehors des contraintes du virus, tout cabinet médical devrait suivre une certaine norme en matière d’entretien.

Les services d’une entreprise de nettoyage

Le meilleur conseil de nettoyage que nous pouvons vous donner est de faire appel à une entreprise spécialisée en nettoyage. Les services d’une entreprise de nettoyage sont généralement scindés à deux catégories : le nettoyage hebdomadaire et le nettoyage régulier.

Lorsque vous faites le choix du nettoyage hebdomadaire, il faut définir la date du nettoyage et les heures avec l’entreprise en question. Les horaires sont généralement flexibles et s’adaptent aux heures de pause où il y a moins d’affluence dans le cabinet de santé. Ce type de nettoyage se fait en profondeur du fait qu’il n’est pas régulier.

En ce qui concerne le nettoyage régulier, il faut également définir la fréquence de nettoyage avec l’entreprise et préciser toutes les pièces concernées. Compte tenu des exigences en termes d’hygiène dans un cabinet médical, cette option est à privilégier.

Faites un nettoyage des différentes zones du cabinet

Si vous décidez de vous occuper du nettoyage vous-même, il est conseillé de commencer par les zones moins sensibles aux plus sensibles. Dans un cabinet médical, le nettoyage devrait ainsi démarrer par le secrétariat ainsi que les salles administratives.

Ensuite, vous pouvez enchaîner avec les salles d’attente, puis les couloirs pour enfin terminer par les salles d’examens. Pour chacun de ces espaces, privilégiez un nettoyage du plafond vers le sol.

nettoyage cabinet médical

Nettoyage du mobilier

Pour le mobilier, commencez par un dépoussiérage humide puis optez pour un nettoyage au détergent simple. Faites un nettoyage de tout le mobilier avec une lavette imbibée d’un détergent-désinfectant pour débarrasser les poignées de porte, les chaises, tables et lits des microbes. N’oubliez pas non plus le matériel informatique, avec lequel vous êtes très souvent en contact tout au long de la journée (souris et clavier d’ordinateur, téléphone, etc.).

Nettoyage des pièces sensibles

Pour les pièces sensibles comme les salles de soins et d’examens, le nettoyage doit être réalisé avec beaucoup plus de précautions. Toutes les surfaces doivent être nettoyées avec un textile humide propre. Vous pouvez faire usage d’une lavette réutilisable ou à usage simple, imprégnée de détergent-désinfectant. N’oubliez pas de changer la lavette en passant d’un mobilier ou équipement à un autre.

Si vous optez pour des lavettes réutilisables, il faut prévoir différentes couleurs pour chaque mobilier et équipement afin de ne pas vous tromper. De même, ne trempez pas la lavette dans la même solution de détergent afin de ne pas la contaminer.

Dans une pièce sensible, commencez le nettoyage par le plan de travail, le chariot de soins, le fauteuil d’examen, le tabouret et le marchepied. Poursuivez avec le matériel d’usage courant comme le tensiomètre et le stéthoscope. En cas de risque infectieux élevé, mettez le matériel de côté afin de faire une désinfection spéciale.

Pendant chaque étape du nettoyage, portez un gant de protection afin d’éviter tout contact avec d’éventuels microbes. Faites également une désinfection de vos bras et de vos mains une fois le nettoyage terminé.

Sommaire
Nous suivre
ARTICLES LES + POPULAIRES