La pandémie du coronavirus a de plus en plus favorisé le télétravail. Si certaines entreprises adoptent sans difficulté ce nouveau mode de travail, d’autres ont du mal à s’organiser. C’est le cas des banques et des institutions financières.

Banque : l’un des secteurs les plus affectés par le télétravail

La sécurité est l’un des principaux problèmes rencontrés dans ce secteur, par rapport à ce concept. En effet, à cause du travail à distance, les données des clients et des institutions sont plus que jamais exposées. C’est pourquoi les institutions financières sont invitées, depuis le lancement du télétravail en 2020, à optimiser leur système de sécurité.

Comment s’organisent les banques avec le télétravail ?

Bien que la tâche soit plus difficile que prévu, les banques s’organisent comme elles peuvent. Certains employés, notamment ceux qui ont des enfants, ont décidé de prendre leurs congés familiaux. Ceux dont leur activité est en baisse au sein de l’établissement, peuvent aussi partir en congé. Ceux qui ont la possibilité d’effectuer leur travail chez eux sont en télétravail, ils travaillent depuis leur domicile pour assurer les portails de gestion de finances de leurs clients, comme AFUB ou assurance finance & univers banque.

Il faut tout de même préciser qu’une partie des salariés de banque continuent à travailler dans les locaux de celle-ci afin d’assurer les services minimums. Des mesures ont été prises pour éviter la propagation du Covid et pour protéger les employés. Ils sont, en effet, répartis sur différents sites afin d’éviter une importante agglutination. En plus de cela, les banques encouragent le respect des gestes barrières de base :

  • port de masque ;
  • désinfection régulière des locaux ;
  • lavage systématique des mains ;
  • distanciation sociale, etc.

Certaines banques ont fermé leur réfectoire et les communications virtuelles sont privilégiées afin d’éviter au maximum les contacts directs. Bien que les banques restent ouvertes pour accueillir leur clientèle dans certaines conditions, elles sensibilisent chacun de ses clients à se servir des solutions digitales pour ne pas se rendre sur site qu’en cas d’urgence.