Difficile de se passer des logiciels de conception CAO FAO quand on travaille dans le secteur industriel ! Mais est-il nécessaire d’acheter systématiquement une licence logicielle ? Pour un besoin ponctuel, ou tester une solution CFAO ou pour lancer son activité d’usinage de pièces, il peut être intéressant de louer un logiciel au lieu de l’acheter. Voici les avantages et les inconvénients de chaque option, afin que vous puissiez prendre votre décision.

Les avantages de l’achat de logiciel CFAO

L’achat de licence était la seule formule disponible, et encore la plus utilisée puisque 85 % des entreprises y ont toujours recours aujourd’hui, indique Markess International. Dans le secteur de l’industrie, les demandes sont très précises et les contraintes particulièrement lourdes, c’est pourquoi il n’est pas toujours avantageux de développer sa propre solution CFAO en interne. Trouver des ressources en logiciel libre est également hasardeux, car le secteur très concurrentiel de la production industrielle réclame de toujours être à la pointe de la technologie pour assurer une bonne rentabilité.

Acheter un logiciel a ses avantages (en apprendre plus ici : CFAO achat-location), cela vous permet de faire customiser les fonctionnalités afin de l’ajuster parfaitement à vos besoins. Avec une solution intégrée CAO FAO ERP, les problèmes de compatibilité seront également réduits. Mais il faut aussi préciser que l’achat d’un logiciel CFAO vous permet surtout de maîtriser totalement vos données, puisque vous les traitez localement, sans déléguer à un prestataire externe.

logiciel-cfao

Inconvénients de l’achat de logiciel

Acheter un logiciel peut constituer un investissement lourd, notamment pour les business qui se lancent, ainsi que les petites et moyennes entreprises qui n’ont pas encore un chiffre d’affaires suffisant. De plus, il faut établir un contrat de maintenance très précis avec l’éditeur du logiciel, afin d’être sûr de bénéficier des mises à jour, de sauvegardes, d’aide et de formation en cas de problème.

Acheter un logiciel signifie parfois que celui-ci n’évoluera plus : il restera tel quel et il faudra de nouveau payer pour ajouter des modules ou faire modifier des fonctionnalités. Dans un secteur comme la CFAO qui évolue constamment, ce peut être un frein.

Les avantages de la location de logiciel

La location de logiciel, aussi dénommée Software as a Service (SaaS) est une autre formule qui s’offre à vous. Le principe est simple : au lieu d’acheter une licence de votre logiciel CFAO, vous payez pour son utilisation.

Tout d’abord, il faut considérer l’aspect financier : pour les TPE et les PME, c’est une véritable aubaine d’accéder facilement à de tels logiciels sans avoir à « investir » dans l’achat de logiciel.

Ensuite, il faut savoir que l’utilisation de votre logiciel CFAO en location vous affranchira des structures informatiques lourdes. Nul besoin de l’installer sur vos machines, il est hébergé chez votre prestataire : il vous suffit d’entrer vos identifiants de connexion pour accéder à toutes les fonctionnalités du logiciel. Il est également disponible partout, à toute heure, et se met à jour tout seul : tout le monde travaille toujours sur la dernière version.

Les inconvénients de la formule de location

Il est vrai que l’outil devient dépendant de la disponibilité d’internet : si la ligne venait à être coupée pendant une ou deux heures, vos équipes seraient incapables d’utiliser le service. Les entreprises hésitent encore à sauter le pas parce qu’elles sont souvent inquiètes pour la sécurité de leurs données. Mais la location de logiciel s’avère tout de même très avantageuse !