Le stress est un sentiment naturel de ne pas pouvoir faire face à des demandes et des événements spécifiques. Cependant, le stress peut devenir une maladie chronique si une personne ne prend pas de mesures pour le gérer.

Ces exigences peuvent provenir du travail, des relations, des pressions financières et d’autres situations, mais tout ce qui constitue un défi ou une menace, réel ou perçu, pour le bien-être d’une personne peut provoquer du stress. Cliquez ici pour en savoir plus.

Le stress peut être une source de motivation, et il peut même être essentiel à la survie. Le mécanisme de lutte ou de fuite du corps indique à une personne quand et comment réagir face à un danger. Cependant, lorsque le corps se déclenche trop facilement ou qu’il y a trop de facteurs de stress en même temps, il peut miner la santé mentale et physique d’une personne et devenir nuisible.

Qu’est-ce que le stress ?

Une personne stressée peut connaître une augmentation de sa pression artérielle.

Le stress est la défense naturelle du corps contre les prédateurs et le danger. Il provoque l’inondation de l’organisme par des hormones qui préparent ses systèmes à échapper ou à affronter le danger. Les gens appellent communément cela le mécanisme de lutte ou de fuite.

Lorsque les humains font face à un défi ou à une menace, ils ont une réaction en partie physique. Le corps active des ressources qui aident les gens soit à rester et à affronter le défi, soit à se mettre en sécurité le plus rapidement possible.

L’organisme produit de plus grandes quantités de cortisol, d’épinéphrine et de norépinéphrine, des substances chimiques. Ces substances déclenchent les réactions physiques suivantes :

– augmentation de la pression sanguine

– une préparation musculaire accrue

– transpiration

– vigilance

Tous ces facteurs améliorent la capacité d’une personne à réagir à une situation potentiellement dangereuse ou difficile. La norépinéphrine et l’épinéphrine provoquent également une accélération du rythme cardiaque.

Les facteurs environnementaux qui déclenchent cette réaction sont appelés “facteurs de stress”. Il peut s’agir par exemple de bruits, d’un comportement agressif, d’une voiture en excès de vitesse, de moments effrayants dans un film ou même d’une première sortie. Les sentiments de stress ont tendance à augmenter en même temps que le nombre de facteurs de stress.

Selon l’enquête annuelle sur le stress menée par l’American Psychological Association (APA) en 2018, le niveau moyen de stress aux États-Unis était de 4,9 sur une échelle de 1 à 10. L’enquête a révélé que les facteurs de stress les plus courants étaient l’emploi et l’argent.

Les effets physiques

Le stress ralentit certaines fonctions corporelles normales, comme celles que les systèmes digestif et immunitaire accomplissent. Le corps peut alors concentrer ses ressources sur la respiration, la circulation sanguine, la vigilance et la préparation des muscles à un usage soudain.

Le corps se modifie de la manière suivante lors d’une réaction de stress :

– augmentation de la pression sanguine et du pouls

– la respiration s’accélère

– le système digestif ralentit

– l’activité immunitaire diminue

– les muscles deviennent plus tendus

– la somnolence diminue en raison d’un état de vigilance accru

La façon dont une personne réagit à une situation difficile déterminera les effets du stress sur la santé en général. Certaines personnes peuvent être confrontées à plusieurs facteurs de stress à la suite ou en même temps sans que cela n’entraîne une réaction de stress grave. D’autres peuvent avoir une réaction plus forte à un seul facteur de stress.

Une personne qui a l’impression de ne pas avoir assez de ressources pour faire face à la situation aura probablement une réaction plus forte qui pourrait déclencher des problèmes de santé. Les facteurs de stress affectent les individus de différentes manières.

Certaines expériences que les gens considèrent généralement comme positives peuvent entraîner un stress, comme le fait d’avoir un bébé, de partir en vacances, de déménager dans une meilleure maison et d’obtenir une promotion au travail.

La raison en est qu’elles impliquent généralement un changement important, un effort supplémentaire, de nouvelles responsabilités et un besoin d’adaptation. Elles exigent aussi souvent qu’une personne fasse des pas vers l’inconnu.

Une personne peut par exemple espérer une augmentation de salaire à la suite d’une promotion, mais se demander si elle peut assumer les responsabilités supplémentaires.

Une réponse négative persistante aux défis peut avoir un effet négatif sur la santé et le bonheur.

Par exemple, une revue d’études réalisée en 2018 a révélé des associations entre le stress lié au travail et les maladies coronariennes. Malgré cela, les auteurs n’ont pas pu confirmer les mécanismes exacts par lesquels le stress provoque des maladies coronariennes.

D’autres études ont montré que les personnes qui perçoivent le stress comme ayant un effet négatif sur leur santé peuvent être plus exposées aux maladies coronariennes que celles qui ne le perçoivent pas.

Cependant, être plus attentif aux effets du stress peut aider une personne à le gérer plus efficacement et à mieux y faire face.

Causes

Les gens réagissent différemment aux situations stressantes. Ce qui est stressant pour une personne peut ne pas l’être pour une autre, et presque tout événement peut potentiellement provoquer du stress. Pour certaines personnes, le simple fait de penser à un élément déclencheur ou à plusieurs petits éléments déclencheurs peut provoquer du stress.

Il n’existe aucune raison identifiable pour laquelle une personne peut se sentir moins stressée qu’une autre lorsqu’elle est confrontée au même facteur de stress. Les problèmes de santé mentale, tels que la dépression, ou le sentiment de frustration, d’injustice et d’anxiété qui s’installe, peuvent faire que certaines personnes se sentent plus facilement stressées que d’autres.

Les expériences antérieures peuvent influer sur la façon dont une personne réagit aux facteurs de stress.

Les principaux événements de la vie qui peuvent déclencher un stress sont les suivants

– les problèmes d’emploi ou la retraite

– le manque de temps ou d’argent

– deuil

– les problèmes familiaux

– maladie

– le déménagement

– les relations, le mariage et le divorce

Les autres causes de stress couramment signalées sont les suivantes :

– l’avortement ou la perte de grossesse

– la conduite dans un trafic intense ou la crainte d’un accident

– la peur de la criminalité ou des problèmes avec les voisins

– la grossesse et le fait de devenir parent

– le bruit excessif, le surpeuplement et la pollution

– l’incertitude ou l’attente d’un résultat important

Certaines personnes subissent un stress permanent après un événement traumatisant, comme un accident ou un abus quelconque. Les médecins diagnostiquent alors un syndrome de stress post-traumatique.

Les personnes qui occupent des emplois stressants, comme les militaires ou les services d’urgence, auront une séance de débriefing après un incident majeur, et les services de santé au travail les suivront pour détecter le SSPT.

Symptômes et complications

Les effets physiques du stress peuvent inclure :

– la transpiration

– des douleurs dans le dos ou la poitrine

– crampes ou spasmes musculaires

– évanouissement

– maux de tête

– des tics nerveux

– les sensations de picotements et d’aiguilles

Une étude de 2012 a révélé que les facteurs de stress que connaissent les parents, tels que les difficultés financières ou la gestion d’un ménage monoparental, peuvent également entraîner l’obésité chez leurs enfants.

Les réactions émotionnelles peuvent inclure :

– la colère

– burnout

– les questions de concentration

– fatigue

– un sentiment d’insécurité

– l’oubli

– irritabilité

– on se ronge les ongles

– l’agitation

– tristesse

Les comportements associés au stress comprennent :

– les envies de nourriture et le fait de manger trop ou pas assez

– des accès de colère soudains

– l’abus de drogues et d’alcool

– une plus grande consommation de tabac

– le retrait social

– pleurs fréquents

– les problèmes relationnels

Si le stress devient chronique, il peut entraîner plusieurs complications, notamment

– anxiété

– dépression

– les maladies cardiaques

– l’hypertension artérielle

– une moindre immunité contre les maladies

– douleurs musculaires

– PTSD

– les difficultés de sommeil

– maux d’estomac

– dysfonctionnement érectile (impuissance) et perte de libido

Gestion

L’exercice régulier peut aider à gérer le stress.

Les personnes peuvent trouver que les mesures suivantes, liées au mode de vie, peuvent les aider à gérer ou à prévenir le sentiment d’être dépassé par le stress.

– L’exercice physique : Une revue systématique des études sur les animaux réalisée en 2018 a révélé que l’exercice peut réduire les troubles de la mémoire chez les sujets stressés, bien que des études sur les humains soient nécessaires pour le confirmer.

– Réduire la consommation d’alcool, de drogues et de caféine : Ces substances n’aident pas à prévenir le stress et peuvent même l’aggraver.

– La nutrition : Une alimentation saine et équilibrée, contenant beaucoup de fruits et de légumes, peut aider à maintenir le système immunitaire en période de stress. Une mauvaise alimentation peut entraîner une mauvaise santé et un stress supplémentaire.

– Gestion des priorités : Il peut être utile de consacrer un peu de temps à l’organisation d’une liste de tâches quotidiennes et de se concentrer sur les tâches urgentes ou urgentes. Les gens peuvent alors se concentrer sur ce qu’ils ont accompli ou réalisé au cours de la journée, plutôt que sur les tâches qu’ils doivent encore accomplir.

– Le temps : Les gens devraient se réserver un peu de temps pour organiser leur emploi du temps, se détendre et poursuivre leurs propres intérêts.

– Respiration et détente : La méditation, le massage et le yoga peuvent aider. Les techniques de respiration et de relaxation peuvent ralentir le rythme cardiaque et favoriser la détente. La respiration profonde est également un élément central de la méditation consciente.

– Parler : Partager ses sentiments et ses préoccupations avec sa famille, ses amis et ses collègues de travail peut aider une personne à “se défouler” et à réduire son sentiment d’isolement. D’autres personnes peuvent être en mesure de proposer des solutions inattendues et réalisables au facteur de stress.

– Reconnaître les signes : Une personne peut être si anxieuse face au problème à l’origine du stress qu’elle ne remarque pas les effets sur son corps. Il est important d’être attentif à tout changement.

Reconnaître les signes et les symptômes est la première étape pour agir. Les personnes qui subissent un stress au travail en raison de longues heures de travail peuvent avoir besoin de “prendre du recul”. Il est peut-être temps pour elles de revoir leurs pratiques de travail ou de parler à un superviseur pour trouver des moyens de réduire la charge.

La plupart des gens ont une activité qui les aide à se détendre, comme lire un livre, faire une promenade, écouter de la musique, ou passer du temps avec un ami, un proche ou un animal de compagnie. La participation à une chorale ou à un club de gym aide également certaines personnes à se détendre.

L’APA encourage les gens à développer des réseaux de soutien social, par exemple en parlant avec leurs voisins et d’autres personnes de la communauté locale ou en rejoignant un club, une organisation caritative ou religieuse.

Les personnes qui ont souvent l’impression de ne pas avoir le temps ou l’énergie nécessaires à leurs loisirs devraient essayer de nouvelles activités agréables qui leur permettent de se sentir bien. Les gens peuvent se tourner vers leur réseau de soutien s’ils ont besoin d’idées.

Faire partie d’un groupe peut réduire le risque de développement du stress et apporter un soutien et une aide pratique lorsque des circonstances difficiles se présentent.

Les personnes qui constatent que le stress affecte leur vie quotidienne devraient chercher une aide professionnelle. Un médecin ou un spécialiste en psychiatrie peut souvent les aider, par exemple en leur dispensant une formation à la gestion du stress.

Techniques de gestion du stress

La gestion du stress peut aider :

– en supprimant ou en changeant la source du stress

– modifier la façon dont une personne perçoit un événement stressant

– réduire les effets que le stress peut avoir sur l’organisme

– l’apprentissage d’autres moyens de faire face

La thérapie de gestion du stress suit une ou plusieurs de ces approches.

Les gens peuvent développer leurs techniques de gestion du stress en utilisant des livres d’auto-assistance ou des ressources en ligne. Ils peuvent également suivre un cours de gestion du stress.

Un conseiller ou un psychothérapeute peut mettre en relation une personne stressée avec des cours de développement personnel ou des séances de thérapie individuelle et de groupe.