Il y a moins d’une décennie de cela, les démarches administratives constituaient un véritable frein pour les ménages et les entrepreneurs. Cette perte de temps considérable a des conséquences lourdes, surtout au niveau des retards de paiement et les confusions de constitution de dossier. Conscient du problème, l’État français s’est engagé dans des projets de simplification de ces démarches. Malgré le léger mieux constaté, force est de constater que des initiatives parallèles sont particulièrement les bienvenues.

Pourquoi est-il si important de simplifier vos démarches administratives ?

Les démarches administratives constituent la partie la plus fastidieuse de tout projet. C’est en effet la phase de concrétisation de toutes vos idées et de vos plans.

À moins d’y être très bien préparé, vous pourrez dépenser beaucoup de temps, d’énergie et d’argent en effectuant ces démarches. Les allers-retours et la perte de temps que cela engendre peuvent se payer cher, notamment pour un projet qui n’en est qu’à ses balbutiements.

C’est pourquoi de nombreuses personnes ont de plus en plus recours à des legaltechs comme Legalstart pour les accompagner dans ces démarches administratives. En somme, le rôle de ces legaltechs est de vous indiquer les documents nécessaires, les bureaux concernés ainsi que les formalités d’usage. Ainsi, vous ne risquez pas d’avancer à tâtons et vous pourrez concrétiser votre projet sereinement et plus rapidement.

demarche-administrative-creation-entreprise

Vos démarches pour créer une entreprise

Se faire accompagner lors de la création d’une entreprise est sans doute la première décision rationnelle que tout entrepreneur doit prendre, notamment lorsqu’il fait ses premiers pas dans ce monde. C’est plutôt évident, quand on regarde le nombre de paramètres qu’il faut prendre en considération tout au long de ces démarches administratives.

L’appui d’une legaltech commence alors par des conseils, dès l’établissement du business plan ainsi que le choix du siège social. Ensuite, il faudra se pencher sur un autre gros morceau : le choix de la forme juridique de l’entreprise ainsi que la rédaction des statuts.

Pour vous donner une idée de l’importance de cet accompagnement des legaltechs, sachez que la rectification d’une erreur dans les statuts déjà enregistrés peut vous coûter des centaines d’euros. Si vous êtes un entrepreneur débutant, autant se fier à des professionnels et se laisser guider tout au long de ces démarches administratives.

Modifier les statuts de votre entreprise : comment procéder ?

Nous l’avons évoqué ci-dessus, une modification statutaire peut coûter cher. Mais si jamais, pour une raison ou une autre, vous êtes dans l’obligation d’en arriver là, autant se faire accompagner par une legaltech.

Généralement, ces sociétés spécialisées dans le conseil aux entreprises et à la simplification des démarches administratives traitent toutes sortes de modifications statutaires. Par exemple, vous pourrez leur confier les démarches en cas de changement d’activité ou de raison sociale, lorsqu’un nouveau dirigeant est nommé, lorsque le siège social a été transféré ou tout simplement lorsqu’il y a eu une cession de certaines parts sociales.

La legaltech vous demandera alors de constituer les documents nécessaires, avant de soumettre le dossier au sein du Tribunal de Commerce. Vous bénéficiez alors d’un accompagnement complet, jusqu’à ce que vos statuts soient modifiés officiellement et jusqu’à ce que cette modification soit publiée dans le journal d’annonces légales.

Ce qu’il y a de plus important à retenir, c’est le gain de temps : grâce aux legaltechs, toutes ces démarches peuvent se faire exclusivement en ligne.

Les étapes pour la création de votre association

Créer une association paraît simple. Mais dans les faits, il existe de nombreux arcanes pouvant rendre les démarches assez complexes. Que vous prévoyiez de créer une association sportive, une association humanitaire, une association culturelle ou autres, vous avez tout intérêt à vous faire accompagner par une legaltech.

Tout d’abord, vous aurez l’assurance d’être encadré par des experts. Les risques de vous tromper dans les statuts de votre association ou encore dans vos choix personnels sont donc amoindris d’entrée de jeu.

Mais le conseil et la simplification des démarches administratives ne constituent pas les seuls avantages de recourir aux services d’une legaltech. Souvent, cette dernière peut également vous accompagner dans la recherche de subventions et d’aides, en fonction de votre domaine d’activité.

Vous souhaitez déposer votre marque ? Comment faire ?

C’est au sein de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) que vous devrez faire votre demande de dépôt de marque. Il s’agit d’une démarche qui vous permet d’acter officiellement votre propriété exclusive sur une marque, et ainsi de vous prémunir des abus dont vous pourriez être victime.

Dans ce cas de figure, quel intérêt de vous faire accompagner par une legaltech ? Tout d’abord, cela vous permettrait de réaliser toutes les démarches en ligne, sans avoir à vous déplacer une seule fois. Les experts au sein de ces legaltechs s’assureront également que votre marque ne soit pas encore prise, avant de l’enregistrer.

demarche-administrative-creation-entreprise

Les démarches pour un recouvrement

Contrairement à ce que bien des gens pensent, il n’est pas toujours nécessaire de recourir aux services d’une société de recouvrement lorsque vous faites face à une ou plusieurs factures impayées.

En effet, il existe des démarches légales pour résoudre ce type de conflits. Il n’est cependant pas toujours évident de s’y retrouver : comment s’y prendre ? Par où commencer ? Par l’injonction de payer ou par la mise en demeure ?

L’accompagnement d’une legaltech vous permettra de réaliser ces démarches dans le bon sens. Ainsi, vous gagnez du temps tout en ayant de bonnes chances de recouvrer vos factures impayées.

Comment choisir sa legaltech ?

Les legaltechs sont de plus en plus nombreuses en France comme dans bon nombre de pays dans le monde. Mais alors, sur quels critères choisir la vôtre ?

Comme il s’agit d’un service quasiment dématérialisé à 100 %, assurez-vous que la legaltech soit dans le même pays que vous, parlant la même langue que vous, mais aussi qu’elle peut assurer la prestation dont vous avez besoin. La barrière linguistique ainsi que la diversité des lois d’un pays à l’autre peuvent s’avérer problématiques.

Analysez également la plateforme que la legaltech propose : est-elle compréhensible ? est-elle facile à utiliser ? est-elle ergonomique ? Au-delà de ces critères pratiques, vous pourrez enfin aborder la question des tarifs et d’autres détails.