Bien gérer une entreprise c’est prendre les bonnes décisions pour la sauvegarder et la faire évoluer. C’est aussi savoir payer le prix nécessaire pour obtenir des salariés compétents et de la matière première de qualité. C’est aussi bien savoir optimiser les dépenses et réussir à payer moins cher quand cela est possible. Chaque entreprise doit faire des formalités administratives obligatoires. Ces formalités ont un coût important. Cependant, il est possible de diminuer drastiquement le prix de certaines d’entre elles. C’est ce que nous allons voir avec les annonces légales.

L’annonce légale pour informer

Afin de pouvoir commercialiser des produits et des services, les entreprises doivent faire preuve d’un minimum de transparence sur leurs activités. Elles doivent donc communiquer régulièrement des informations sur leur fonctionnement, de différentes façons. Une partie des informations concernant les entreprises peuvent se trouver dans les annonces légales. En lisant toutes les annonces légales d’une entreprise, on doit pouvoir connaître son état actuel ainsi que son évolution depuis sa création. L’annonce légale est utile pour le grand public car on peut y trouver des informations sur les propriétaires de la société, sur ce qu’elle fait, et comment la contacter.

L’annonce va être publiée dans un journal papier. Cela lui permet d’être accessible à l’ensemble de la population. Comme c’est la population proche de l’entreprise qui est la première concernée, le journal qui publie l’annonce doit être un journal local.

Les supports de diffusion

Même si les supports autorisés devraient évoluer au cours des prochaines années, seuls les journaux papier peuvent, à l’heure actuelle, diffuser des annonces légales. Chaque année, pour chaque département, la préfecture choisit les journaux quotidiens ou hebdomadaires qui pourront publier une annonce légale. Beaucoup de journaux souhaitent obtenir cette habilitation, car cela leur permet d’avoir des revenus supplémentaires en complément des revenus liés aux ventes et aux abonnements et à la publicité classique. Mais tous les journaux qui veulent l’habilitation ne l’obtiennent pas obligatoirement. Ils doivent respecter un nombre important de critères et certains d’entre eux sont parfois difficiles à atteindre.

Pour chaque département il y a donc uniquement quelques journaux qui peuvent publier une annonce légale. En plus de choisir le nom des journaux, les préfectures choisissent le prix de vente des annonces légales pour leur département. Ce prix est choisi partir du prix de base décidée nationalement. Le prix de base national est de 4,15 €. Le préfet peut décider de demander plus ou moins d’argent en plus pour chaque ligne imprimée. Par exemple les départements de Paris ou de sa région demandent généralement pas loin de six euros pour chaque ligne.

Le tarif d’une annonce légale

Si vous lisez cet article afin de connaître le prix que va vous coûter votre future annonce légale, vous allez être déçus. Il est impossible de vous indiquer un prix pour votre annonce légale. Pour ce faire, il faudrait connaître le nombre de lignes qui constitue votre annonce légale ainsi que le département de votre entreprise. On peut néanmoins donner un ordre de grandeur : les annonces les plus courtes coûtent environ 70 € et les plus longues jusqu’à 200 €. Les avis de constitution d’entreprise sont les annonces qui contiennent le plus d’information et sont donc plus chers. Les annonces qui indiquent des petits changements sont beaucoup moins chères.

Le tarif des annonces est réglementé mais il existe des différences de tarifs très importantes entre les prestataires. Ceci est dû au fait que le prix réglementaire est un prix minimum. Il peut y avoir des différences de 50 € entre plusieurs journaux. Pour payer moins cher l’annonce, il faut juste y consacrer un peu de temps et faire un grand nombre de demandes de prix en ligne.

La rédaction de l’annonce légale

Afin de rédiger l’annonce, il peut être tentant de rechercher des modèles d’annonces légales sur internet. Mais à l’heure actuelle, cela n’est pas nécessaire car la grande majorité des entreprises qui proposent un service de publication incluent la rédaction de l’annonce dans le prix de vente. Si jamais vous deviez tout de même rédiger l’annonce, l’aide d’un avocat ou d’un expert juridique ne sera pas de trop.