Semblable à un audit financier ou fiscal, un audit RH donne aux entreprises la possibilité d’identifier tout problème potentiel de conformité des ressources humaines et d’établir les meilleures pratiques en matière de ressources humaines. Un audit RH examine les fonctions essentielles des ressources humaines d’une organisation pour déterminer sa conformité avec les réglementations nationales et fédérales.

 

Les processus d’audit RH

Déterminer la portée : La première étape de la vérification des ressources humaines consiste à déterminer la portée de la vérification. Si aucun audit des ressources humaines n’a jamais été réalisé, un examen complet de toutes les politiques et procédures est recommandé. À l’avenir, les entreprises peuvent choisir de mener des audits axés sur des fonctions spécifiques des ressources humaines, telles que la gestion de la paie ou la tenue de registres.

Élaborer un plan : L’étape suivante consiste à élaborer un plan pour mener l’audit. Identifiez les objectifs de l’audit, assemblez l’équipe d’audit et créez un échéancier pour mener à bien l’audit.

Recueillir et analyser les données : une fois l’audit commencé, l’équipe d’audit doit rassembler tous les documents et formulaires applicables entrant dans le cadre de l’audit. L’équipe de vérification devrait également examiner les actions en justice actuelles et potentielles.

Produire un rapport : Une fois que toutes les informations nécessaires ont été analysées, l’étape suivante consiste à créer un rapport avec les résultats de l’audit. Ce rapport doit identifier les forces et les faiblesses identifiées lors de l’audit, ainsi que proposer des recommandations pour corriger les cas de non-conformité.

Créer un plan d’action : une fois l’audit terminé, les dirigeants de l’entreprise doivent rencontrer l’équipe d’audit pour discuter des résultats et élaborer un plan permettant de traiter chaque problème ou domaine de préoccupation identifié dans le rapport. Les mesures à prendre peuvent inclure des modifications à la politique, aux procédures et / ou aux pratiques de formation. Les organisations doivent également tenir compte de leurs ressources disponibles lors de l’établissement d’un calendrier pour la résolution des problèmes de non-conformité, et veiller à ce que les actions correctives prises soient réalistes et réalisables. En outre, les organisations doivent prendre des mesures pour que les informations d’audit restent confidentielles et protégées contre toute divulgation involontaire.

Évaluez les progrès: une fois que les mesures correctives ont été mises en œuvre, les organisations doivent surveiller et examiner périodiquement les nouveaux processus ou procédures afin de garantir la conformité de leur organisation.

Pour plus d’informations sur la réalisation d’un audit RH, consultez Animis.

Animis offre une bouée de sauvetage aux entreprises en leur fournissant un soutien stratégique et tactique en audit en ressources humaines. Leurs professionnels des ressources humaines expérimentés étudient les nuances des lois du travail afin d’aider les entreprises à comprendre et à exécuter de manière experte les tâches procédurales relatives à la conformité des ressources humaines.